Invité

Vous ne ressortirez jamais vivant de cet Enfer

Zone de lecture

Comme un relent d'éclaircissement dans un miasme de brouillard
Poste de police

La vertu est le courage du bien
Institut Ravyn's

Les fleurs et l'herbe poussent en silence
La forêt

Le goût des cendres
Institut Ravyn's

Le monde est abîme, et le monde s'abîmera.
Livrée Ecclésiastique

Déguisement ordinaire, costume de tous les jours
Place Lobotomya

Des échos de pas dans les rues
Commissariat

Le chaos est une source méconnue de l'ordre.
Eglise Ste Maria + Phantasmagoria

Une visite interdite à nos risques et périls...
Sanatorium Hospital

Les histoires s'inventent mieux dans le silence.
Silent Avenue


Présentation rapide

- Name -

- texte -- Race -

A déterminer

Le jeu du Roi Phant_11


Lecteur de musique

Liste épinglée :
  • UNIQUE :
    • Vous ne suivez aucun sujet unique.
  • GESTION :
    • Vous ne gérez aucun sujet.
  • RP :
    • Vous ne suivez aucun RP.

Si vous le souhaitez, demandez à compléter votre header ici : gestion des informations générales.

Bloc-note personnel :
Bloc-notes
-36%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
69.99 € 109.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant 
5 participants

Le jeu du Roi

Nost'
18.01.14 19:34

Nost'

Nost'
Fate down well things
and defeat them



« Le jeu du Roi »

Chapitre Perfide & Chapitre des monstres - 18/01/x111




Samedi. Dix-neuf heures. La salle était vide, chose peur ordinaire pour un milieu de week-end. Mais voilà, ce jour-ci n'était pas jour habituel, car le patron avait réservé la soirée pour les habitants. Une petite soirée chaleureuse devant un verre sensée réunir un peu de monde devant une petite galette. A la clé pas de fève ni rien, juste le plaisir de se retrouver, de se rencontrer, de discuter et de se redonner mutuellement du courage en ces heures sombres. Un petit plaisir en somme. Galette offerte, mais consommation obligeamment affranchie.

C'est pourquoi le restaurant avait été vidé de tous ses charognards, de ses alcooliques et de ses voyous quelques heures plus tôt, laissant le temps aux employés de ranger, et bien sûr de tout préparer. Les tables avaient été rassemblées pour former quelques petits groupes. Quelques tables rondes, chacune destinée à recevoir quatre personnes maximum rapprochées non loin les unes des autres, une petite bougie allumée au milieu et quatre verres appelant à la consommation. De la cuisine s'échappait une agréable odeur de frangipane.

Samedi. Dix-neuf heures trente. Les habitants décidés à sortir de chez eux pour participer à cette soirée ne devraient plus tarder.


( :   IMG : BGIMG • : • : ) :   ( : et j'ai : 0 ans. : Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 556 points. : J'ai à mon compteur : 0 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 2000 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 1000 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 1500 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 1500 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 500 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 50 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Konfety Belyĭ
20.01.14 15:26

Konfety Belyĭ

Konfety Belyĭ
Catastrophe et insouciance



Qui peut saigner peut mourir.
Timide, Konfety ne l'était pas. Apeurée par ce qu'elle pourrait trouver dans cet endroit était surement plus vrai, c'est pourquoi Konfety s'approcha du bar avec une extrême lenteur. L'appréhension la freinait.
" Les événements heureux ne le restent pas longtemps dans cette ville. Je pense qu'il te sera utile de te rendre à cette soirée, tu pourrais y découvrir des choses intéressantes. Prends note de tout ce que tu vois, surtout. "
C'était ce que son père lui avait dit, et en mauvaise fouineuse qu'elle était, Konfety avait d'abord pensé que son père cherchait juste à la mettre à l'épreuve, testant sa fidélité pour sa famille, mais il se révéla bien le contraire. L'intention de son cher père était exacte, et aucune épreuve n'était dissimulée derrière. Il l'envoyait réellement en éclaireur à cette soirée, récolter moult autres informations. Konfety n'avait donc pas oublié son fidèle calepin, ainsi que sa hachette, tous deux cachés dans sa sacoche. A cela, Konfety portait une grande jupe à volants noirs, des collants rayés, et avait tressé ses cheveux. Un brin de maquillage, et elle se crut prête à commencer l'aventure. Partager une part de galette était une chose étrange pour Konfety, car ça signifiait partager quelque chose avec les autres. Hors les Belyi n'étaient certainement pas de cette trempe, mais les raisons qui la poussaient à venir n'avaient rien de pacifique. Elle agissait pour le bien commun de sa propre cause et celle des siens, rien d'autre. Arrivée devant le bar, elle risqua un coup d’œil vers la porte d'entrée, mais les lieux avaient l'air siilencieux. N'y avait-il personne? Konfety était donc la première arrivée. C'était là encore plus étrange, on penserait vraiment qu'elle était venue pour de bonnes intentions, là première arrivée. Mon dieu... Passant doucement la porte, elle se faufila silencieusement dans le bar, et pénétra la salle principale. Quelques tables étaient regroupées. Konfety en choisi une, la plus éloignée, et s'y installa. Recroquevillée sur sa chaise, elle sortit son calepin et surveilla l'entrée.


( :   IMG : BGIMG Le jeu du Roi Sq_kon13
Ma fiche : mon Wonderland • : Mon inventaire : dossier n°32 • : Mes chroniques : mes chroniques ) :   ( : Je m'appelle : Konfety Belyĭ à : Phantasmagoria et j'ai : 20 ans. : Je réside : au manoir Belyi, à Beetle Piece.
Je suis : Résidente.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 8699 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 4 fois. :

Le jeu du Roi Konfet12 ) :   ( :   TENDANCE :: : Joueur
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-21185 / 20085 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 10019 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-21149 / 15049 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-2114 / 1504 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2118 / 508 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2112 / 52 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur endurci
Avoir voté 150 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Expert du clic !
Avoir voté 500 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Renaissance.
Être mort 1 fois.
La marche des morts
Être mort 2 fois.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Sue Maryia
20.01.14 23:12

Sue Maryia

Sue Maryia
Survivante résolue & confinée



Meet me on the battlefield.
A surveiller l'entrée comme elle le faisait, Konfety ne dut pas louper l'arrivée d'une jeune femme qu'elle connaissait maintenant, au moins de vue. Et pourtant, rien ne garantissait qu'elle la reconnaîtrait pour de bon. Le lieutenant de police entra bien dans le bar, mais à la place de sa grossière tenue d'agent, elle arborait un ensemble plus sophistiqué. Pantalon beige et petit chemisier noir sous une veste de cuir rouge, le tout perché sur une paire de bottines féminines aux talons démesurés. Mais si l'habit suffisait à faire le moine, cela se saurait. Même si le changement... changeait, il y avait plus que cela pour rendre Sue méconnaissable.

Des cheveux bordeaux par exemple, bien plus longs que les siens, noués en queue de cheval dans sa nuque, ainsi que des yeux bleus, bien loin de l'acier habituel de son regard. Perruque et lentilles. Oui, tout simplement. Ainsi qu'un peu de maquillage pour modifier savamment ses traits et le tour était joué.

La jeune femme n'avait aucune raison particulière d'agir ainsi. Ca lui plaisait simplement.
En entrant, elle salua les présents, invitée comme gérant et s'installa à la table jouxtant celle de Konfety. Aucune envie de s'entretenir avec elle, mais par politesse, elle ne pouvait pas non plus se mettre à l'autre bout de la salle. Surtout qu'elles n'étaient que toutes les deux dans la pièce.

Une fois installée, l'adepte des déguisements demanda de l'eau. Elle avait soif.
Son sac à dos trouva sa place entre ses pieds, sous la table. Et ce n'était sûrement pas une trousse à maquillage qui était dedans. Qu'on se le dise, l'agent, en service ou non, ne sortait jamais de chez elle sans une arme.


( :   IMG : BGIMG Avatar 2
Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ?

• : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : Je m'appelle : Sue Maryia à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : au 103, No Man's Land.
Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 4274 points. : J'ai à mon compteur : 7 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Le jeu du Roi 00000010 ) :   ( :   TENDANCE :: : Téméraire
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-211156 / 200156 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-2113 / 1003 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-211109 / 150109 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 15019 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2117 / 507 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 50 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Je ne suis pas un bleu.
Avoir récupéré son 1er salaire.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Élise S.
21.01.14 8:09

Anonymous

Élise S.
Invité

Elle l'avait objurgué toute la semaine précédente.  Il ne voulait pas plier, le vil :  il demeurait camper là, sur ses positions, avec sa grande toge et son minois austère qui faisait fuir les gamins d'effrois.  Il était là, tout chauve, l'oncle, le père, le guide, le curé, les yeux légèrement plissés et les bras croisés à observer la jeunette qui continuait ses supplications matinales.


  • Je veux y aller.
  •  Pourquoi, au juste, Élise ?
  •  ... parce qu'on y va jamais.  C'est peut-être qu'une galette : c'est certainement qu'une galette !  Une fève cachée, qui donne rien, qui enlève rien, juste une fève un peu nulle comme à chaque année : mais à chaque année, on y va pas. L'Église n'y est pas : jamais.  Tout le monde y est, mais pas nous.  Alors cette année, je veux y aller.

Oh, elle ne l'avait pas eu si aisément.  Peut-on guider un peuple dans les voies tout à fait douteuses du Seigneur sans avoir un peu de convictions sur lesquels soumettre notre poids ?  Mais au bout d'un petit moment et d'endurance, il avait plié.  Sans sourire, sans même montrer un quelconque enthousiasme à sa résolution : il avait plutôt cette petite mine vaguement endeuillée, celle-là même qu'il arborait à chaque fois que la jeune protégée de l'Église osait en franchir les portes.  Au cas où, vous savez ?

Ainsi envoyait-elle la main à une Soeur du couvent, qui l'avait déposée-là, au pas du restaurant, avant de zieuter les alentours et s'enfoncer dans les brumeuses rues de la citée.  La liberté de l'oiseau avait ses limites définies :  si ce n'était pas l'école, ce n'était pas seule.  Ainsi avait-elle jusqu'au retour de la soeur pour profiter des festivités avant d'être tirée de nouveau dans les Plaines d'Asphodèles.

Mais peu importe !  Pour le temps, c'était amusant.  Peut-être que Luis y serait ?  L'idée lui arracha un petit sourire amusé tandis qu'elle enfonça ses deux mains aux poches de sa veste lacée, s'avançant d'un pas léger mais prudent dans la salle de réception.  La demoiselle était vêtue de jolie façon pour le joli quartier :  il fallait représenter l'Église, et la représenter bien (c'était, après tout, son excuse principale, on ne pouvait pas s'y dérober à la dernière minute, si ?).  Ainsi, chastement vêtue de soies blanches et de jupons prudes à la jambe cachée par des collants semi-translucide, la Croix disposée sur la base de son cou, elle zieuta les présents.

Ses souliers fins, ballerines et aisés au mouvement n'offraient aucun bruit :  son arrivée ne fut annoncé qu'au discret bruit de la porte ouverte puis refermée.  Lissant ses jupons de ses doigts bagués, elle replaça une mèche derrière son oreille, à demi coiffée de tresses évasives, elle continua de s'avancer tout tranquillement.

Luis y était-il ?  Sans doute pas, elle étira une petite moue puis dodelina tranquillement le minois.  Les chances étaient fortes pour qu'il n'ait pas cru son histoire :  on ne pouvait pas croire en les créatures et leurs mythes et prudences si on ne croyait pas en Dieu et ses Prophètes :  l'abaliété de l'un dépendait entièrement du second.  C'était indissociable : comprendrait-il ? Enfin, il viendrait peut-être tout de même.

Elle scruta les deux seules présentes, étouffa une grimace à la vue de la Belyi plutôt obscure puis s'arrêta brièvement vers la demoiselle à l'allure tout-à-fait plus sympathique.  Aussi vint-elle s'appuyer sagement contre un mur pas très loin, les deux dames à portée de regard - mais la porte aussi, pour le garçon, religieusement ! -.


TROPHÉES

Luis G.
23.01.14 3:31

Anonymous

Luis G.
Invité

Samedi. Dix-neuf heures vingt-deux minutes. Avachit dans son lit, tout jombré qu'il peut être, Luis se berçait par quelques rêveries tandis qu'il avait négligé accidentellement d'être ponctuel à cette fameuse soirée.

Samedi. Dix-sept heures et quelques minutes. Il avait entamait la cinquième en dégustant une pomme plus tellement fraîche en se laissant aller sur son matelas trop moue-usé, la tête vide et l'esprit en quête de quelque chose à songer pour enterrer l'ennui. Franc succès! Il amarra ses songes à de vieux souvenirs du temps où il répondait encore en tant qu'habitant de Metropolis, fils d'une mère si pitoyable que même la société ne saurait pas la classer en tant que loque humaine ou une femme complètement abusée par l'existence.

Samedi. Dix-sept heures et quelques minutes avant la sixième. Une fois le chapitre de sa mère balayé de son esprit, il roula de côté, laissant choir le trognon de pomme au sol et décocha un regard par la fenêtre. Les songes le reprirent d'assaut, alors qu'il triturait l'anneau perçant sa lèvre inférieur avec ses dents, mais cette fois pour l'école et pour tous ces rigolos qu'il avait croisé dans la grande cité. Il souriait, désennuyé. Tantôt une pensée pour les professeurs, tantôt pour les étudiants, ensuite pour redorer le portrait de cette fresque mémorial, il songeait à tous les groupuscules qu'il avait de près ou de loin fréquenté. D'abord les invisibles, les intellectuelles(ça n'avait durer qu'une semaine), puis les sportifs (Non, jamais..!), également les cool, les amochés qui s'amochait et s'entre-amochaient littéralement et il y eut les artistes. Il ré-entendait presque le concert d'inauguration que l'on donnait au nom de la sacro-sainte école pour célébrer la nouvelle année scolaire qu'on entamait. Cornistes, flûtistes, percussionnistes, pianistes et guitaristes jouant l'hymne métropolitaine – quel hommage - alors que le Directeur de l'établissement saluait la foule pas-en-délire-du-tout avec un sourire radieux sur les lèvres et avec, dans les yeux, la fierté que l'on peut reconnaître de ces hommes qui ont remporté les élections nationales.

Samedi. Quelque part entre dix-huit et dix-neuf heures. Luis avait perdu la notion du temps, il somnolait tandis qu'il brillait dans ses plus beaux habits et toujours presque confortablement sur son lit. Pas de ce séduisant-reluisant que les magazines de mode nous présente comme standard de beauté et nous avilisse tous un peu en fin de compte, mais pour un Gein,  être sapé d'un habit propre et adapté à sa taille était hors du commun. Il avait, pour la première fois depuis son arrivé impromptu en Phantasmagoria, renfilé les nippes qu'il portait à son arrivé. Jeans qu'il portait avec l'élégance d'un adolescent décontracté et chandail à manche trois-quarts blanc et noir.

Samedi. Dix-neuf heures. Fuck!Le jeunot bondit de son lit, attrapa son manteau après avoir parcouru la pièce plus de fois qu'il n'en fallait pour trouver un manteau mi-long qui traînait bien en évidence au pied de son lit. En retard; comme toujours! Il déboula dans le corridor, oublia de verrouiller derrière lui et se débattant manche après manche pour réussir à affubler son pardessus trop petit et bien caler ses pieds dans ses bottes trop grande sans lacet.

Samedi. Dix-neuf et quelques minutes. C'est un Gein haletant, le nez écarlate et morveux, les joues brûlées par le froid, qui s'engouffra en trombe dans le restaurant et refermant derrière lui sans délicatesse tellement il ne se sentait plus. D'un coup d'oeil rapide, il vit ces tables rondes et leur bougie,  et cette femme déjà attablée, mais esseulée; puis cette autre un rien plus sophistiqué dans son apparence reposa à la table jouxtant la première; puis lorgna la jeunette qu'il connaissait bien... enfin le croyait-il.

Il s'approcherait de la jeunette en lui coulant quelques mots, figea un sourire mi figue mi raisin sur son minois frigorifié.

  • Tiens.. c'est romantique les chandelles..! J'savais que t'avais un œil sur moi.. railla-t-il en glissant un coup d'oeil pour les deux autres femmes curieusement.


TROPHÉES

Sue Maryia
23.01.14 17:34

Sue Maryia

Sue Maryia
Survivante résolue & confinée



Meet me on the battlefield.
La porte s'ouvrit par deux fois. Une jeune fille d'abord et Sue fut étonnée de voir une nouvelle tête. L'agent infiltré salua l'adolescente d'un sourire amical, sans pouvoir s'empêcher de la détailler rapidement. Elle était mignonne bien qu'elle semblait un peu perdue à s'installer dos au mur plutôt que détendue sur une chaise. Peut-être était-elle trop timide pour s'aventurer à l'une des deux tables occupées et trop polie pour oser en réserver une autre.

C'était désolant de voir des enfants dans cette ville. Phantasmagoria devait être le pire endroit où grandir et pourtant la jeune demoiselle ne semblait pas porter de séquelles. Trop jeune pour comprendre et pour voir ? Sûrement pas. Alors quoi ? Alors, il y avait une grande chance que l'habit ne fasse pas le moine.
Désolant.

Une petite lettre lui avait dit de s'occuper de ses affaires avant de celles des autres. Mais comment fermer les yeux quand se jouait l'avenir d'innocents ? Sue ne pouvait pas. Quelque chose en elle criait à la révolte. Que la folie cesse et que la ville trouve ses couleurs.

La jeune femme s'apprêtait à invité l'adolescente à rejoindre sa table quand la porte s'ouvrit de nouveau, pour laisser entrer un garçon du même âge. Ah, c'était pour cela qu'elle ne s'était pas installée. Elle attendait son ami, et lui savait visiblement qu'il la trouverait là.

Sue, tu n'es qu'une idiote.

Et elle sourit à nouveau, amusée de ses conclusions hâtives puis elle salua l'adolescent.
Cette-fois peut-être, auraient-ils un événement qui ne tournerait pas au drame. Et pourtant... Comment s'était achevé chaque programme organisé par la ville ? Monstres, menaces de mort, monstres, jeu binaire, monstres, défis sanglants et morts.

Si elle avait eu quelqu'un avec qui jouer, la jeune femme aurait pris le pari que cette soirée allait mal finir, comme toutes les autres. Pourquoi être venue dans ce cas ? Elle était curieuse. Elle savait qu'elle pouvait se défendre. Et surtout, surtout, elle gardait un petit espoir. Celui que tout se passerait bien et que le seul événement tragique de ce soir-là serait qu'il n'y aurait qu'un roi pour une couronne.


( :   IMG : BGIMG Avatar 2
Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ?

• : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : Je m'appelle : Sue Maryia à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : au 103, No Man's Land.
Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 4274 points. : J'ai à mon compteur : 7 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Le jeu du Roi 00000010 ) :   ( :   TENDANCE :: : Téméraire
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-211156 / 200156 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-2113 / 1003 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-211109 / 150109 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 15019 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2117 / 507 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 50 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Je ne suis pas un bleu.
Avoir récupéré son 1er salaire.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Konfety Belyĭ
27.01.14 1:51

Konfety Belyĭ

Konfety Belyĭ
Catastrophe et insouciance

Assise bien droite sur sa chaise, Konfety observa tous ces jeunes gens entrer dans le bar-restaurant. Elle y reconnu la jeune fille croisée au cimetière qui lui avait donné une chrysanthème et faite maintes recommandation sur comment retenir ses morts, l'agent Sue était méconnaissable et Konfety la prit pour une pauvre fille jusque là restée cloîtrée chez elle quelque part dans le Main ou dans le No man's land et qui aurait eu la mal-présence d'esprit de sortir enfin, mais l'autre jeune homme ne lui disait rien. Surement un nouveau pêcheur perdu dans cette ville. Konfety l'observa de son regard glacial et le suivit des yeux lorsqu'il rejoint la fille du curé debout contre un mur. Son look ne l'attirait pas, c'était son allure qui l'intéressait. Son regard, ce qu'il dégageait de peur ou d'incompréhension, et rien ne laissait deviner qu'il ait vécu des choses effrayantes jusqu'ici. En fait, seul sa relation avec la fille du curée pouvait se deviner assez, et c'était bien trop effrayant. Les rencontres se faisaient si vite ici qu'elle ne s'y ferait jamais. En tout cas, elle ne comprendrait jamais comment deux personnes qui ne se connaissent pas puissent se reconnaître chacun l'un à l'autre avec une vie si peu passionnante. Ah mais peut-être avait-il des squelettes forts intéressants dans son placard et que la fille au curé lui avait donné sa précieuse... chrysanthèmes, afin de calmer le démon? Un sourire illumina brièvement le visage de Konfety, à peine de quoi l'apercevoir avant qu'il ne disparaisse définitivement.

Dix-neuf heure quinze. Konfety ne savait absolument pas quand la soirée commencerait. On lui avait parlé d'une soirée sans donner d'autres détails. Là était encore un plan douteux de sa mère, et pourtant si on l'avait envoyée observer cette soirée ce n'était surement pas pour rien ; autant prendre son mal en patience, le divertissement arriverait bien tôt ou tard.


( :   IMG : BGIMG Le jeu du Roi Sq_kon13
Ma fiche : mon Wonderland • : Mon inventaire : dossier n°32 • : Mes chroniques : mes chroniques ) :   ( : Je m'appelle : Konfety Belyĭ à : Phantasmagoria et j'ai : 20 ans. : Je réside : au manoir Belyi, à Beetle Piece.
Je suis : Résidente.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 8699 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 4 fois. :

Le jeu du Roi Konfet12 ) :   ( :   TENDANCE :: : Joueur
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-21185 / 20085 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 10019 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-21149 / 15049 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-2114 / 1504 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2118 / 508 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2112 / 52 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur endurci
Avoir voté 150 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Expert du clic !
Avoir voté 500 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Renaissance.
Être mort 1 fois.
La marche des morts
Être mort 2 fois.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Nost'
02.02.14 19:17

Nost'

Nost'
Fate down well things
and defeat them



« Le hasard défait bien des choses. »
Dix-neuf heures trente. Un silence de mort régnait dans la salle. Derrière le comptoir du bar, une porte sensiblement fermée depuis le début s'ouvrit sans prévenir, mais non sans délicatesse, ce qui ne surprit personne, et un homme en sortit, dans les mains posée sur un plateau une galette aussi ronde que belle au fumet envoûtant. Une croûte dorée découpée en quatre part égales dont le serveur se débarrassa en posant le tout sur le comptoir. D'abord surpris, il s'avança vers la fille debout contre le mur et avec plusieurs gestes évasifs envers cette personne lui somma gentiment d'aller s'assoir :
- Allons, allons, prenez place, ne soyez pas timide, il y a de la place pour tout le monde.
et d'un sourire somma l'ami de la suivre gentiment.
Cette invitation pouvait sembler assez fataliste, puisque le bar était, si on ne comptait pas ces quatre personnes, entièrement vide, et ça laissait cruellement à désirer. Ne restait-il que quatre personnes aptes à vivre dans cette sombre contrée ? C'est ce que ça laissait sous-entendre, mais le serveur ne semblait pas s'en accoutumer, tout avait d'ailleurs été préparé comme tel : quatre personnes, quatre parts. Les observait-ils depuis sa cuisine ? En tout cas, il ne semblait pas l'air mesquin ni même cacher quoi que ce soit à ces convives sortit tout droit d'on ne sait quel trou de Phantasmagoria. Non, pas le moins du monde. Mais dans ce cas, "une soirée pour se distraire et oublier les tracas", c'était bien ce qui avait été dit, non ? Est-ce qu'il y avait si peu de monde encore emprunt à l'espoir dans cette ville ou tout le reste était mort de faim ou d'autre chose ?
Le serveur ne semblait pas faire partie de cette soirée, car il ne dit mot et se contenta de suivre les indications que lui avait laissées son patron, à savoir servir. Les verres furent remplis d'eau à la framboise, et avant que quiconque ait eu le temps de s'en étonner, il demanda :
- Qui est le plus jeune ?
Le plateau sur lequel reposait la galette entre les mains.


( :   IMG : BGIMG • : • : ) :   ( : et j'ai : 0 ans. : Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 556 points. : J'ai à mon compteur : 0 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 2000 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 1000 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 1500 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 1500 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 500 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 50 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Élise S.
20.02.14 18:20

Anonymous

Élise S.
Invité

Tandis qu'elle s'avançait tranquillement pour s'asseoir, suite à l'invitation du maître de cérémonie (et qu'elle attirait, bien sur, Luis dans la même marche) elle releva ses mirettes.  Le plus jeune ?  Un coup d'oeil se balança entre les... rares... présents et un sourire incertain lui ourla ses lèvres pâles.  Elle zieuta alors tout attentivement son compagnon, de bas en haut, tandis qu'elle s'assoyait progressivement en renvoyant son manteau sur la chaise jouxtant Sue.  Tout juste :  la demoiselle, quit à être de nature festive, s'était jointe comme ça - sans bonjour ni puis-je - à la table de l'adulte qui, à coup d'oeil, semblait le plus sain d'esprit.

Parce que soyons franc, la Belyi...

Bref, c'est en s'assoyant qu'elle consultait son jeune compagnon du regard.  Était-il plus ou moins vieux ?  Il avait un petit début de poil là, tout discret, mais c'était un garçon.  Comment savoir ?  Une petite moue se dressa à ses lippes et elle inclina tout légèrement la tête vers celui-ci.  Ci fait, un petit ornement de cheveux s'esquiva de sa tignasse lâchement tressée pour rejoindre le sol dans un élan vertiqueuse.  Elle n'en fit pas de cas, peu soucieuse, au final, de ces trucs blanchâtre à parure bon enfant puis r'emboîta son élan verbal.

  • Luis, c'est toi ou moi, le plus jeune ? un petit sourire discret relevait la jeunette, indubitablement curieuse de coincer son ami à une question toute indiscrète.  S'il était plus vieux, ce serait un coup à l'orgueil !  Il savait si rien, si - tellement - rien, tout naïf et...


Puis, avant même de laisser à son ami le loisir de placer un mot, elle nicha, à l'intention de la dame-compagnon de table à laquelle ils (elle ?... soyons franc) s'étaient imposés, quelques mots également.  Bien sûre, la toute religieuse ne manquait pas de relever un sourire un rien mutin mais tout poli, les yeux étincelant d'on ne sait quoi tandis que, vue l'absence de manteaux sur ses épaules frêles, la demoiselle Marya pouvait, sans mal, voir ses parures.  Toute blanche, toute soie, toute dentelle ça et là, chastement vêtue, sans une once de ses soupçons punk habituel... Ah, mais non.  Sous une manche, discret, une breloque à demi camouflée où se mêlaient logos de groupes, croix religieuses et éléments ésotériques qui se fit apercevoir un court moment lorsque la demoiselle avait saisi le verre mis à sa disposition.  Glouglou - un peu d'eau de framboise le long de la langue avant de s'humecter les lippes et articuler joliment.

  • Bonjour, Madame.  On s'est invité, ça vous dérange pas, j'espère ?  Ce sera plus amusant, comme ça, je crois.  Je suis Élise, des Asphodèles, et ça, c'est Luis - il est tout-tout nouveau.


Après tout, vue la foule, se souffla-t'elle à voix muette en emboîtant en diaphore inconsciente, pas de risque de se fouler la patte :  les tables étaient toutes vides sauf celle-ci et celle de la fille du Maire.  Et qui veut s'asseoir à côté de la fille du maire ?  Soyons prudents.  Et si celle-là était une Perfide ?  H'ah non, elle l'aurait su.  Redressant son sourire, elle revint porter tout son attention vers le Geins, les prunelles toujours curieuses de la réponse.

Qui aurait l'honneur de distribuer les parts, et, indirectement, désigner le roi par ses choix ?


TROPHÉES

Konfety Belyĭ
27.02.14 13:18

Konfety Belyĭ

Konfety Belyĭ
Catastrophe et insouciance



Qui peut saigner peut mourir.
Personne ne s'était risqué à s'assoir à sa table, encore moins à ses côtés. Comme une évidence, tous avaient pris le partie de s'assoir à côté de l'autre fille et de laisser la Belyĭ toute seule. Oh, Konfety l'avait remarqué oui. Elle avait remarqué comme l'enfant de cœur s'était joliment détournée de sa personne et comme elle avait entrainé son ami avec elle. Mais si ça lui faisait quelque chose ? Pas le moins du monde, au contraire, Konfety se trouvait toujours mieux seule, car la solitude était source de calme et de réflexion. Et pour l'heure, un problème et pas des moindres trônait sur sa table et aspirait toute sa réflexion.
Un succulent jus de framboise était posé sur sa table. Comme un minuscule graal dans lequel il fallait boire pour se revigorer. Le verre transparent laissait voir la couleur foncée et belle du jus délicieux qu'on avait disposé là à son encontre, et la mine même dégoûtée de Konfety, l'aversion profonde qu'elle ne cachait pas par sa mine offusquée, son nez retroussé et son regard noir, laissait deviner ô comment Konfety se sentait en ce moment : restant ainsi, bien droite sur sa chaise, immobile au reste de la pièce, comme pétrifiée par cette chose immonde qu'on venait de disposer devant ses yeux.
Du jus de framboise, rien que ça. Ç’avait l'air d'un jus parfaitement normal, mais Konfety ne raffolait nullement de ces choses-là et préférait généralement se servir elle-même un bon verre de gnôle ou même autre chose. Un jus de framboise comme boisson rafraichissante, c'était là comme l'insulter, ou lui rappeler sa place au sein de cette pièce : seule et profondément décalée. Et il n'y avait rien de pire pour Konfety que d'avoir à faire comme les autres, à se forger comme les autres, à agir comme les autres, à vivre comme les autres.

Frustrée, dépitée, agacée, Konfety se cramponna à sa chaise, empêchant tout mouvement brusque d'envoyer valser ce contenu douteux au sol ou contre un mur. Qu'attendaient-ils pour servir le dessert, qu'elle puisse enfin rentrer chez elle ? Ah ça lui aurai coûté cher encore une fois, cette expédition forcée au sein de la communauté Phantasmagorienne.


( :   IMG : BGIMG Le jeu du Roi Sq_kon13
Ma fiche : mon Wonderland • : Mon inventaire : dossier n°32 • : Mes chroniques : mes chroniques ) :   ( : Je m'appelle : Konfety Belyĭ à : Phantasmagoria et j'ai : 20 ans. : Je réside : au manoir Belyi, à Beetle Piece.
Je suis : Résidente.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 8699 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 4 fois. :

Le jeu du Roi Konfet12 ) :   ( :   TENDANCE :: : Joueur
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-21185 / 20085 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 10019 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-21149 / 15049 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-2114 / 1504 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2118 / 508 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2112 / 52 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur endurci
Avoir voté 150 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Expert du clic !
Avoir voté 500 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Renaissance.
Être mort 1 fois.
La marche des morts
Être mort 2 fois.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Sue Maryia
05.03.14 14:39

Sue Maryia

Sue Maryia
Survivante résolue & confinée



Meet me on the battlefield.

  • Bonjour, Madame.  On s'est invité, ça vous dérange pas, j'espère ?  Ce sera plus amusant, comme ça, je crois.  Je suis Élise, des Asphodèles, et ça, c'est Luis - il est tout-tout nouveau.


Sue offrit un sourire engageant à la demoiselle.

-Pas du tout, au contraire, je commençais presque à me sentir seule.

Façon de parler. On était toujours seul dans cette ville, de toute manière. L'agent de police nota les noms qu'on venait de lui présenter dans un coin de sa tête. Ce n'était pas trop dur à mémoriser les noms ici, on n'en connaissait tellement peu que la mémoire se faisait une joie d'en conserver des nouveaux. Elise et Luis. Une résidente à l'église et une nouvelle recrue à en croire la jeune fille.

Etonnant mélange qui ressemblait vaguement à une histoire de Prince et de Bergère. Ou de Princesse et de Crapaud, dans le cas présent. Quoi que la princesse cachait peut-être bien son jeu, se dit la jeune femme en apercevant les breloques à son poignet. Alors ici aussi, les adolescents avaient leur période de crise, c'était bon à savoir.

-Vous pouvez m'appeler Sue, si vous voulez.

Plus agréable à s'entendre appeler par son prénom qu'un impersonnel et très étrange "madame". Madame Maryia, c'était sa mère, et malgré toute l'affection que la fille lui portait, elle préférait ne pas être appelée de la même manière. Sue ne voulait pas ressembler à sa mère, elle ne savait pas exactement pourquoi mais il y avait chez cette femme quelque chose qui n'allait pas.

Tout comme chez le serveur qui remplit leur verre de grenadine. Il avait ce petit quelque chose de marionnette qui ne plaisait pas à Sue et qui lui rappelait son joyeux ami de pantin qu'elle avait rencontré au cirque. Le lieutenant suivit du regard le trajet de l'étrange personnage qui ne lâchait pas un mot jusqu'à ce qu'il disparaisse dans les cuisines.

Mauvais pressentiment.

Cette grenadine, elle n'y toucherait pas. D'ailleurs, était-ce raisonnable de toucher à quoi que ce soit qu'on allait leur offrir ? Sue se méfiait, mais elle fit comme si de rien n'était. Ca ne servait à rien d'inquiéter les autres et leur gâcher le plaisir s'il s'avérait qu'elle était juste en train de psychoter pour rien.

Traumatisée ? Non... Si peu.

-Pourquoi pas le faire ensemble ? proposa-t-elle en regardant tour à tour Luis et Elise. Je ne pense pas que ça pose de problème et puis ça sera plus amusant à deux, non ?

Elle sourit légèrement.


( :   IMG : BGIMG Avatar 2
Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ?

• : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : Je m'appelle : Sue Maryia à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : au 103, No Man's Land.
Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 4274 points. : J'ai à mon compteur : 7 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Le jeu du Roi 00000010 ) :   ( :   TENDANCE :: : Téméraire
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-211156 / 200156 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-2113 / 1003 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-211109 / 150109 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 15019 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2117 / 507 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 50 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Je ne suis pas un bleu.
Avoir récupéré son 1er salaire.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Luis G.
07.03.14 4:30

Anonymous

Luis G.
Invité

Depuis qu'il avait pris place auprès de la dame qu'on eut mentionné comme étant d'abord Madame puis plus précisément comme étant Sue, Luis avait porté machinalement une main engourdit au verre qu'on lui eut déposé devant lui tandis que ses mirettes s'accrochait, bien malgré lui, à l'esseulée et un rien rigide demoiselle qui semblait nourrir de l'aversion pour le breuvage. Il eut un rictus net alors qu'il se dressa sur ses pieds en repoussant successivement la chaise. Il se tourna un instant vers Sue dans un non-verbal signifiant possiblement un «enchanté!» pour lui offrir son sourire figé, un rien mesquin, mais poli tandis que..


  • Luis, c'est toi ou moi, le plus jeune, c'était enquit Elyse sans qu'il n'eut de geste vers elle pour dénoter une franche attention à son égard. Il marchait déjà vers Konfety nonchalamment, verre de jus de framboise enserré entre ses dix doigts.


  • Aujourd'hui c'est toi, tiens..! fit-il en élargissant la fissure à ses lippes pour former un vaste sourire édenté momentané et goguenard pour ensuite pousser une petite moue contemplative lorsqu'il était parvenu à une enjambée de la table de Konfety. Épanchant la tête de côté, puis de l'autre, il s'était abandonné à une analyse rapide de la demoiselle Belyi . Étais-ce de la contrariété? Du dégout? Ou.. ne supporte-t-elle pas d'être mis à l'écart?


  • Yoh! Moi, c'est Luis, fit-le jeunot en s'asseyant sans préambule face à la Belyi. La truffe et les pommettes marquées par la morsure de la température basse de l'hiver. Reniflant un bon coup avant  de s'envoyer goulument une longue gorgée de son breuvage au framboise en l'observant d'yeux biglés par-delà son verre à la renverse, il ajouterait :


  • T'sais.. si tu n'en veux pas de ton verre, je peux t'en débarrasser..! M'pas le verre han! Le jus à l'intérieur, croassa-t-il en messe basse, presque complice en croquant un sourire en coin d'où la commissure portait fièrement quelques traces de jus de framboise.

Accoudé sur la table, penché légèrement au dessus de la table comme s'il désirait faire profil bas parmi, il lorgnerait vers le serveur et les deux autres convives à l'autre tables alors que de toute évidence une maigre expression d'ignorance mêlée d'excitation se dépeignait sur son minois juvénile. Du bout de la langue, il viendrait nettoyer sans trop d'élégance le jus au coin de sa bouche avant de s'avancer un peu plus vers l'avant, vers Belyi.

  • M'au fait, qui tu es, toi ?


TROPHÉES

Konfety Belyĭ
08.03.14 11:53

Konfety Belyĭ

Konfety Belyĭ
Catastrophe et insouciance



Qui peut saigner peut mourir.
A peine quelques secondes, tout au plus, s'étaient écoulées depuis que Konfety avait pris son air de chat contrarié face à du vinaigre qui lui piquait le nez, et à peine sa main s'eut-elle avancée vers le verre qu'une voix la sortit de sa torpeur en la faisant sursauter.
- Yoh! Moi, c'est Luis !
Lorgnant le verre encore un peu, elle leva doucement son visage vers le jeune qu'elle n'avait même pas daigner s'intéresser lorsqu'il était entré tandis qu'il s'approchait dangereusement d'elle.
- T'sais.. si tu n'en veux pas de ton verre, je peux t'en débarrasser..! M'pas le verre han! Le jus à l'intérieur, croassa-t-il en messe basse, presque complice en croquant un sourire en coin d'où la commissure portait fièrement quelques traces de jus de framboise.
Un bref coup d’œil vers sa tignasse emmêlée et ses airs plus que suspects (il s'accouda à sa table), et Konfety ne bougeait toujours pas, aussi rigide sur sa chaise sur laquelle sa main droite avait repris place. Le visage du jeune homme se pencha trop rapidement vers Konfety, qui recula machinalement alors que Luis recueillait d'un coup de langue inélégant une goutte perdue sur le coin de sa bouche. Dégoûtant.
- M'au fait, qui tu es, toi ?
Aussi courroucée qu'un chat, aussi réfractaire qu'une élitiste, Konfety pensa maudire d'un seul regard cette espèce de manant du No man's land, mais penchée en arrière, le buste droit, et le menton relevé, son regard courroucé se changea rapidement en un petit éclat noir. Sa bouche, qui semblait ne jamais pouvoir s'ouvrir, n'esquissa pas le moindre sourire mais se contenta de répondre enfin :
- Je m'appelle Konfety Belyï.
Après quoi son regard redevint doucement ce qu'il devait être : un brin agacé et mauvais, avant de poursuivre.
- Tu peux prendre mon verre, merci.

Mais Konfety ne s'était pas levée, et n'avait pas changé le moins du monde de position, restant parfaitement sur ses gardes, en retrait, seule et fière ainsi.


( :   IMG : BGIMG Le jeu du Roi Sq_kon13
Ma fiche : mon Wonderland • : Mon inventaire : dossier n°32 • : Mes chroniques : mes chroniques ) :   ( : Je m'appelle : Konfety Belyĭ à : Phantasmagoria et j'ai : 20 ans. : Je réside : au manoir Belyi, à Beetle Piece.
Je suis : Résidente.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 8699 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 4 fois. :

Le jeu du Roi Konfet12 ) :   ( :   TENDANCE :: : Joueur
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-21185 / 20085 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 10019 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-21149 / 15049 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-2114 / 1504 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2118 / 508 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2112 / 52 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur endurci
Avoir voté 150 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Expert du clic !
Avoir voté 500 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Renaissance.
Être mort 1 fois.
La marche des morts
Être mort 2 fois.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Nost'
11.03.14 13:06

Nost'

Nost'
Fate down well things
and defeat them



« Le hasard défait bien des choses. »
Aujourd'hui c'est toi, tiens..!
Il n'en avait pas fallu plus pour que le serveur s'incline et s'approche du bar. Quatre parts que le serveur distribua ainsi : d'abord la jeune fille "la plus jeune aujourd'hui, tient", Élise, ensuite le jeune homme "pas le plus jeune aujourd'hui, tient", Luis, ensuite, la fille aux tresses noires dans un coin, Konfety, et enfin, la plus grande et la plus âgée de tous, Sue. Après quoi, il servit une dernière fournée de jus de framboise pour les personnes dont le verre était vide, et s'inclina une dernière fois avant de disparaitre derrière une porte, qui menait surement aux cuisines.
Les parts de galette étaient encore chaudes, et le fumet qui s'en échappait laissait une odeur de frangipane flotter dans l'air. A l'extérieur, un courant d'air frappa contre la porte. Un volet grinça.

Dix-neuf heures quarante. La soirée allait bientôt commencer. Pour l'instant, il était l'heure de vider les verres et les assiettes, de se rassasier, de bavarder et de rire. Quatre parts à avaler, quatre verres à vider, et aucune fève pour départager l'un et l'autre. Tout le monde serait à égalité... pour l'instant.


( :   IMG : BGIMG • : • : ) :   ( : et j'ai : 0 ans. : Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 556 points. : J'ai à mon compteur : 0 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 2000 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 1000 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 1500 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 1500 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 500 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 50 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Sue Maryia
28.03.14 12:30

Sue Maryia

Sue Maryia
Survivante résolue & confinée



Meet me on the battlefield.
Ah tiens, il n'était pas question de choisir le plus jeune pour distribuer les parts mais pour l'ordre dans lequel ils seraient servi. La jeune femme arqua un sourcil mais sourit légèrement.

La prochaine fois, Sue, tu la fermes. T'auras l'air moins con.

Un soupir plus tard, elle était servie et l'odeur d'amande lui montait aux narines, mettant à l'épreuve sa détermination à ne rien toucher durant cette soirée.
Remerciant le serveur par politesse, le lieutenant fit son possible pour rester détendue -ou du moins faire croire qu'elle l'était, prit son verre pour s'occuper les mains et balaya la salle du regard.

Rien de suspect pour le moment, hormis peut-être Konfety, mais ça, c'était un autre problème qui ne serait pas réglé à moins de lui coller une balle entre les deux yeux. Chose qui -évidemment- n'était pas envisageable. Sue se contenta donc de regarder la scène entre Luis et la folle furieuse. Ce gamin-là n'avait peur de rien. De toute façon, elle flippait bien assez pour eux quatre.

Le coup de vent ne lui échappa pas et elle ne put s'empêcher de jeter un oeil vers les fenêtres et la porte, comme si quelque chose allait soudainement entrer. Rien n'entra pourtant, si ce n'est un vague fil d'air froid.

Il n'y avait plus qu'à attendre alors. Que la méfiance tombe ou qu'on l'alimente.


( :   IMG : BGIMG Avatar 2
Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ?

• : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : Je m'appelle : Sue Maryia à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : au 103, No Man's Land.
Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 4274 points. : J'ai à mon compteur : 7 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Le jeu du Roi 00000010 ) :   ( :   TENDANCE :: : Téméraire
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-211156 / 200156 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-2113 / 1003 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-211109 / 150109 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 15019 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2117 / 507 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 50 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Je ne suis pas un bleu.
Avoir récupéré son 1er salaire.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Konfety Belyĭ
16.04.14 20:29

Konfety Belyĭ

Konfety Belyĭ
Catastrophe et insouciance



Qui peut saigner peut mourir.
Konfety avait bien entendu attendu que tout le monde soit servi, et encore, bien après resta plantée là toute droite, sans sourire ni même regarder dans la direction de l'une ou d'une autre personne ; car il n'y avait là aucune politesse de sa part, elle restait là, pétrifiée devant sa part de galette, ne sachant s'il fallait rire ou pleurer de la situation. Ah Konfety Konfety, où diable t'étais-tu encore fourrée ? C'est ce qu'elle se disait, ici et maintenant, tandis que les autres avaient surement déjà commencé leur part, avide de savoir qui ce soir aurait la fève inexistante. Ah ah, quelle mascarade que cette soirée déjà bien annoncée. C'était déjà bien trop pour la jeune Belyï, tous ces préparatifs, ces mets et ces boissons dont elle n'avait nullement l'habitude, et voilà qu'elle devait maintenant manger... Forcément, sinon pourquoi diable était-elle là ? pourrait-on se demander. Pour la vraie fête. Pour l'après-galette. Pas pour ce que tout le monde ici était venu chercher. Ah que diable, personne ne s'était donc posé la question ici de savoir à quoi rimait le fait d'inviter quelqu'un à manger une part de galette, mais de ne point nommer de roi ? Après tout c'était la coutume, ici et ailleurs, non ?

Trève de bavardage solitaire. Konfety prit sa fourchette. Une boule dans la gorge, elle l'approcha du bord de l'assiette... et de la pointe de chaque fourche troua sa part de toute part. Pour sûr, il n'y avait pas de fève là-dedans. Elle pouvait donc se remettre confortablement contre le dossier de sa chaise et attendre que la soirée atteigne enfin son but.


( :   IMG : BGIMG Le jeu du Roi Sq_kon13
Ma fiche : mon Wonderland • : Mon inventaire : dossier n°32 • : Mes chroniques : mes chroniques ) :   ( : Je m'appelle : Konfety Belyĭ à : Phantasmagoria et j'ai : 20 ans. : Je réside : au manoir Belyi, à Beetle Piece.
Je suis : Résidente.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 8699 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 4 fois. :

Le jeu du Roi Konfet12 ) :   ( :   TENDANCE :: : Joueur
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-21185 / 20085 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 10019 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-21149 / 15049 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-2114 / 1504 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2118 / 508 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2112 / 52 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur endurci
Avoir voté 150 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Expert du clic !
Avoir voté 500 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Renaissance.
Être mort 1 fois.
La marche des morts
Être mort 2 fois.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Kriss D.
01.05.14 18:22

Anonymous

Kriss D.
Invité

Samedi, dix-neuf heures trente-huit.
J'ai l'impression d'un léger flou dans mon esprit, je crois bien n'être pas encore arrivé à Phantasmagoria, et pourtant je suis là, hésitant de l'autre côté de la rue. J'ai perdu la notion du temps depuis le début d'après-midi. La porte du bar a bien été poussée, mais je n'ai pas entendu de tour de clef. Sous mon lampadaire éteint j'essaye d'apercevoir ce qui se passe à l'intérieur, et bien évidement rien ne me parvient, ni vision, ni bruit. Sœurette m'a dit qu'elle y serait, je lui ai demandé pourquoi et le haussement d'épaule qui a suivit m'a convaincu de la fatalité de la chose. Et bien fatale ou non, moi j'hésite. C'est que je n'ai pas l'âme d'un héros, loin s'en faut. Mais mon guide de conduite de stagiaire conservateur m'indique de participer à tous les événements traditionnels de l'endroit. Tradition mes fesses oui. Je tiens à ma peau. Ce n'est pas comme si Miss-je-fonce-dans-le-tas ne m'avait pas prévenu. Oui je ne toucherai à rien, oui je ne mangerai rien, oui je ne boirai pas non plus, oui, oui je serai poli mais sans plus et oui, oui et encore oui je serai sur mes gardes en gardant mon bâton à portée de mes mains. La leçon avait duré, mine de rien, pas loin de quatre-vingt dix minutes.

- Et bah ... tu sais quoi Sœurette ... j'ai envie de pisser.

Soulagement le long du mur. Les idées sont plus claires. Je vérifie mon petit sac qui est avec moi. Une bouteille d'eau et surtout, dépassant un peu trop, le fameux bâton. Là encore la matinée a servi a faire des passes. Et bien si à l'entrainement je ne suis pas trop nul, rien que l'idée de m'en servir dans le cadre d'un vrai combat me parait surréaliste. Moi enfoncer le bout de ce truc dans le sternum de quelqu'un ou l'abattre violemment sur le crâne d'une chose qui rôde. Et bien s'il le faut ...

Samedi, dix-neuf heures quarante-trois.
Je regarde ma montre, je suis déjà bien en retard. Il suffit, je mets un pieds sur la route, j'ai l'impression de commencer un cent-dix mètres haies. Puis rapidement je traverse la chaussée. La porte se tient devant moi. Va-t-elle m'avaler tout cru ? Comme les ogres dans les contes pour enfants. Le problème, ici, c'est qu'un ogre ça passerait presque pour un gentil animal de compagnie. Je toque timidement, puis un peu plus fort et sans attendre de réponse abaisse la poignée. Ça s'ouvre. Pas besoin de "sésame ouvre-toi" ou d'une autre formule magique. J'entre et, bizarrement, ça sent bon. Ça sent la galette. Comme quoi à Phantasmagoria, tout est possible. Une galette qui sent la galette. Puis je reprends mes sens. Le bar n'est pas bondé, c'est un euphémisme. Je m'efforce de sourire, ça se voit, c'est un peu crispé. L'avantage c'est qu'on va mettre ce problème de trouille sur le fait que je suis en retard. Je balaye la salle, un serveur, deux tables et quatre participants. Et quelques ratons-laveurs pensé-je. Mince les galettes sont déjà distribuées. Je ne vais pas m'en plaindre. Je réfléchis à toute vitesse et la première excuse qui me vient à l'esprit est totalement débile, alors je la fais passer pour un trait d'humour, pour ça au moins je ne suis pas trop nul.

- Euh. Bonsoir. Veuillez excuser mon retard. Vous savez la circulation dans la ville ...

J'allais ajouter un mot sur le fait que la galette semble appétissante, mais on risquerait de m'en proposer. Là je souris franchement. Le but c'est de détendre tout le monde. Mieux vaut passer pour un type un peu crétin et pas méchant plutôt que l'inverse. Je reconnais enfin Sue. Elle ne prévient jamais pour ses déguisements. Mon regard passe ensuite sur la demoiselle aux cheveux tressées. Seule à sa table. Frissons. Pas bon ! Les deux gamins ont l'air totalement insouciants. Mais peut-on être bohème et frivole en ces lieux ? Je ne sais que faire. Mon instinct me dit de me rapprocher de Sue.

Plus aucune place n'est sécurisante. J'adopte l'unique solution potable à mes yeux. Je me dirige vers l'arrière du bar. J'effectue un salut muet par ordre de préséance le maître des lieux du moment, le serveur. Puis par logique de table, par genre et par âge. Le lieutenant de police, la jeune fille puis le jeune couple assis à la même table. Je choisis une place entre ma frangine et son interlocutrice directe. Je vois donc les deux autres inconnus. Je tire la chaise qui me convient et pose mon sac à mes pieds entre Sue et moi.

- Puis-je. Le ton employé est doux mais n'implique pas véritablement de réponse, puisque je m'assoie directement. Puis galamment. Merci. Moi c'est Kriss, enchanté, et vous êtes ?


TROPHÉES

Élise S.
07.05.14 0:04

Anonymous

Élise S.
Invité

À l'assise du nouvel attablé, la toute jeune religieuse croqua un sourire curieux.  Elle ne l'avait jamais vu, celui-là.  Bon, elle savait pertinemment que tout le monde ne venaient pas à l'Église (que certains, donc, n'avaient pas grands intérêts à lécher les bottes de son oncle (pas que c'était une mauvaise chose, pour ce qu'elle en savait, personne ne s'était jamais plaint du goût desdites bottes)) mais quand même.  Elle l'observa alors, toujours avec sa posture toute droite, sa tête légèrement inclinée et son regard, prudent et attentif, en biais vers Luis, toujours accroché aux baskets de Konfety.

Et nécessairement, comme la conversation était au point mort, que tout les invités se regardaient en chien de fayence et qu'on aurait probablement pu voir une mouche volée si elle ne risquait pas d'être en fait quelques vashta nerada égarées prête à dévorer quiconque de vivant (et fort heureusement, ceci, la toute jeune n'en considéra même pas la possibilité), elle ne manqua pas les quelques mots balancés à l'assise de celui-ci.

Et croqua un léger sourire, demeurant essentiellement silencieuse faute d'avoir eu le temps de placer un mot.  H'ah !  Le voilà, il est assis, au milieu, face à tout le monde.  Ils sont tellement tous nerveux, ces adultes... et tellement tous amateurs de baseball.  Un petit ricanement qui la traverse, étouffée par une mimique amusée.

    - Merci. Moi c'est Kriss, enchanté, et vous êtes ?

Elle dégagea, d'une main, une mèche de cheveux libérée de sa tresse unique et ample puis redressa un rien son échine, tout juste assez pour atteindre le Delorme d'une main poliment tendue.  Et ainsi se dégagea, comme l'aura pu remarquer Sue précédemment, l'ultime symbole de pas-si-tant-gentille-et-innocente-que-ça en ses breloques dignes des groupes musicaux des Prophocides.

    - Enchanté, Monsieur Christ.  C'est qu'il a un tas de nouveaux visages ! Il y avait une réduction sur les logements de l'immeuble 7 ? lâcha-t-elle sans rompre son sourire, dodelinant avec amusement, considérant qu'elle savait pertinemment la gratuité d'iceux. Je suis Élise, et là-bas, avec la Belyi, c'est Luis, mon nouvel ami.  Alors, c'est que vous venez d'arriver, ou que j'vous ai juste jamais croisé ?

Lorsqu'il aura - ou pas, selon sa paranoïa du moment - serré la main de la jeunette, elle l'a ramènera près d'elle puis, d'un geste de cette même main, lancera icelle vers Luis, un rien plus loin, pour l'inviter à les rejoindre de nouveau.  Un petit quelque chose chez elle exprimait sans mal l'inconfort (par cette petite grimace ennuyée, ce petit sourire pincé ou ce regard d'un rien obscurcit) de le voir trop près de la demoiselle aux bonbons.  H'ah, allez savoir !  Jalousie ?  Possessivité ?  Simple connaissance d'icelle et, donc, prudence phantasmagorienne ?

    - Luis, reviens donc, les galettes y sont ! Ça s'fait pas de manger avant les autres, je t'attends, moi.

À tout le moins, après le coup de main, elle la remet tout près d'elle, mais ne cesse pas quelques petits coups d'oeil vers lui, jusqu'à ce qu'il daigne, ou pas, revenir s'asseoir près d'elle, avec la tablée déjà plutôt occupée.

La galette devant elle, le regard posé en alternance entre les deux garçons de la pièce, elle dénicha sa fourchette pour picosser la galette en question, comme ça, pour passer le temps et laisser croire à sa faim qu'elle était en voie d'être repue.  Et contrairement à la Belyi, pour sa première expérience du «festival» de Phantasmagoria, elle n'avait aucune idée s'il y aurait bel et bien une fève, ou pas.  Mais comme le souhaite la tradition globale... il en aura surement !  

Et si jamais Luis osait traîner, sa fourchette s'aventurerait - mine de rien - dans son assiette à lui, pour fouiller sa galette à lui, comme si de rien, en maintenant la conversation avec ses deux voisins de tables.


TROPHÉES

Sue Maryia
08.05.14 17:47

Sue Maryia

Sue Maryia
Survivante résolue & confinée



Meet me on the battlefield.
La porte s'ouvrit alors qu'elle n'aurait pas du. La fête avait déjà commencé et cela devait s'arrêter là. Cela se passait toujours comme ça. Toujours. Une fois pris au piège, plus personne ne pouvait intervenir. Un espoir fou grimpa dans l'esprit de l'agent de police : et si cette fois, il n'y avait aucun piège ? Et si cette fois, il n'y avait qu'une galette, un verre de grenadine et de simples rencontres ?

Le germe de calme disparut aussi vite que Sue reconnut le dernier convive. Scott. Bon sang, que faisait-il là ? Elle lui avait pourtant dis de rentrer directement chez lui, de se mettre à l'abri. Il n'aurait pas du venir, mais maintenant que la porte se refermait dans son dos, il était très certainement impossible de le faire sortir. Voir même plus risqué que de le garder sous surveillance.

Qui savait ce que la sorcière avait laissé traîner dehors, à cette heure ?

Le sourire crispé, la jeune femme suivit son petit frère d'un regard contrarié sous ses lentilles. Elle se garda bien de tout commentaire cependant, lui indiquant juste d'un discret geste du pied de venir s'asseoir à sa table, à côté d'elle. Il restait une chaise libre ici, et il était hors de question de le voir à moins deux mètres d'elle, de toute façon. Avait-il pris le couteau de chasse qu'elle lui avait donné à son arrivée, au moins ?

Elle lui demanderait plus tard, si l'occasion se présentait. En attendant, elle suivit distraitement la conversation qui s'engageait entre Kriss et la jeune demoiselle. L'allusion au prix de l'immeuble 7 lui tira un sourire amusé. Oui, il était gratuit, mais si l'on voulait s'aménager un appartement correct, il fallait tout de même mettre la main au porte monnaie.

Quant au reste, le lieutenant ne s'en mêla pas. Elle écouta seulement les réponses de son frère pour s'y accorder le moment venu, ne pas révéler ce qu'il ne voulait pas dire. Et de temps en temps, son regard se portait vers Konfety qui venait de réduire en charpie sa part de galette, sans en toucher un morceau, ni rien boire, elle non plus. Suspect ? Oh, tout était suspect venant de cette fille et Sue avait tendance à être un rien paranoïaque, d'autant plus qu'elle n'avait pas que sa peau à protéger, cette fois-ci.


( :   IMG : BGIMG Avatar 2
Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ?

• : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : Je m'appelle : Sue Maryia à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : au 103, No Man's Land.
Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 4274 points. : J'ai à mon compteur : 7 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Le jeu du Roi 00000010 ) :   ( :   TENDANCE :: : Téméraire
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-211156 / 200156 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-2113 / 1003 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-211109 / 150109 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 15019 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2117 / 507 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 50 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Je ne suis pas un bleu.
Avoir récupéré son 1er salaire.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Luis G.
10.05.14 1:43

Anonymous

Luis G.
Invité


Toujours attablé avec la délicieusement presque stoic belyi, il l'avait gratifié d'un clin d'oeil après qu'elle est accédé à sa requête de lui refiler son jus et lui avait servit en retour son plus vaste sourire – toutes dents déployées. Tant absorbé par cette nouvelle rencontre, la belyi, il n'eut le loisir de capter l'arrivé du nouveau venu, si ce n'est que de l'ignorer accidentellement.

Une fois tout le monde servit, elle n'avait d'yeux que pour la galette que poignardait à maintes reprises Konfeti. La bouche un peu molle et la gueule baillée petitement, il oscillait entre perplexité et appétit. Ravalant sa salive, c'était décidément son appétit qui l'emportait.

  • Dis, t'vas pas gâcher tout ça, han?  

Il hésita un instant a tendre une main vers l'assiette de la massacreuse-de-galette alors qu'elle continuait son manège à tout le moins incompréhensible pour lui. Le jeunot n'avait pas coutume des traditions et surtout pas de la galette des rois. Il y avait noël, ouais. Il y avait halloween, m'ouais. Il y avait pâques, la st-valentin et sa fête aussi. Mais c'était rarement aussi festif là d'où il venait.

  • T'as le cafard Konfeti? C'est pas de la tarte se faire des amis, han. Tu sais, moi, je peux bien l'être pour aujourd'hui.

Et d'en croquer un demi-sourire qui se voulait sincère-compréhensif, mais qu'on devinerait bien assez tôt goguenard-intempestif, il observait Konfeti avec un rien de défi tandis qu'il se prêta au silence un moment.

  • Luis, reviens donc, les galettes y sont ! Ça s'fait pas de manger avant les autres, je t'attends,moi avait lâcher une voix féminine, familière et derrière lui.

Sourire radieux, raide et odieux, il s'inclina à l'adresse de belyi comme pour la saluer mais surtout pour emprunter son comportement hautain-rigide et lui faire un pied-de-nez purement insouciant.

  • H'han? H'hm? Ouais? Ouais, j'arrive!

Passant d'une table à l'autre, il n'oeilla qu'à peine le petit nouveau, pas si petit au fond, après qu'il l'est contempler une fois, puis deux et trois après avoir passer son regard d'Elyse à sa galette, de sa galette à Sue, puis...

  • M'heu... hey! Yo, moi c'est Luis! T'es qui ou quoi ici?

Puis de commencer à s'empifrer tout en machouillant un vague sourire (car la faim vient en mangeant ou elle vient quand on voit quelqu'un(e) gâcher une belle-galette-qui-sent-le-ciel), son attention était désormais qu'à demi offerte à sa galette puisque l'autre moitié était dévolu à Christ.


TROPHÉES

Konfety Belyĭ
10.05.14 12:44

Konfety Belyĭ

Konfety Belyĭ
Catastrophe et insouciance



Qui peut saigner peut mourir.
- Dis, t'vas pas gâcher tout ça, han?
Dans l'immédiat, Konfety ne pensait absolument pas aux conséquences que le fait de détruire sa part aurait pour les autres, car après tout, comme on venait de le dire, c'était "sa" part, mais lorsque Luis s'exclama, presque indigné, qu'elle ne pouvait pas gâcher ça... sa fourchette s'immobilisa. Konfety resta un instant fixant son assiette avant de relever le visage accompagné d'un sourire un peu plus large et totalement mauvais.
" Et bien, je t'en pris, prends-la. "
Elle se recala correctement contre son dossier, et de la main droite, poussa sa minuscule assiette en direction de Luis.

- T'as le cafard Konfeti? C'est pas de la tarte se faire des amis, han. Tu sais, moi, je peux bien l'être pour aujourd'hui.
Elle pinça le nez, son sourire avait aussitôt disparu. Que ne disait-il pas là ? Être son ami pour la soirée ? Ses deux mains se rejoignirent sur la table, formant un poing serré sur lequel quelques veines apparurent, bleu vif à travers sa peau blanche. Son menton se releva, ses yeux s'agrandirent, elle s'arrêta de respirer... et ne dit plus mot de la soirée, du moins jusqu'à ce qu'il ne fut appelé par sa compagne, s'inclina et retourna là d'où il n'aurait jamais du partir : à sa place. Et ce ne fut que là que Konfety se dérida, et repris son souffle, relâchant ses épaules et desserrant ses doigts menus.


( :   IMG : BGIMG Le jeu du Roi Sq_kon13
Ma fiche : mon Wonderland • : Mon inventaire : dossier n°32 • : Mes chroniques : mes chroniques ) :   ( : Je m'appelle : Konfety Belyĭ à : Phantasmagoria et j'ai : 20 ans. : Je réside : au manoir Belyi, à Beetle Piece.
Je suis : Résidente.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 8699 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 4 fois. :

Le jeu du Roi Konfet12 ) :   ( :   TENDANCE :: : Joueur
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-21185 / 20085 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 10019 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-21149 / 15049 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-2114 / 1504 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2118 / 508 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2112 / 52 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur endurci
Avoir voté 150 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Expert du clic !
Avoir voté 500 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Renaissance.
Être mort 1 fois.
La marche des morts
Être mort 2 fois.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Nost'
10.05.14 21:02

Nost'

Nost'
Fate down well things
and defeat them

20h45 - Un nouvel arrivant pénétra dans les lieux. Le serveur avait déserté les lieux depuis un bon moment, ce qui ne laissa que guère de doute sur ce qui allait advenir de sa soirée à lui maintenant : il n'aurait pas de part de galette, n'étant pas prévu à la soirée initiale. Cependant, s'il lui venait à l'esprit de bien vouloir prendre la part de quelqu'un, alors sa soirée pourrait basculer vers une toute autre forme, et prendre une allure bien plus festive.


Neuf heures.

Le jour avait disparut depuis plusieurs heures, mais c'est à peine si on l'avait remarqué, laissant le seul lampadaire de la pièce illuminer les murs et renvoyer sa lumière sur les cinq personnes qui se trouvaient là. La porte s'était refermée sur le dernier arrivant, et maintenant qu'il était l'heure annoncée, plus personne, ici comme ailleurs, ne pourrait entrer, ni sortir. De l'extérieur, l'intérieur semblait bien chaleureux, et de l'intérieur, l'extérieur semblait aussi vide que d'habitude. Peut-être était-ce la concentration des uns, la bonne humeur des autres, ou l'irritation de certain, quoi qu'il en soit, à cette heure tardive où normalement tout le monde serait solidement barricadé chez soi, personne ne vit, se profilant comme un chat de gouttière à l'extérieur, une ombre d'une hauteur humaine, cachée sous une pèlerine, s'approcher silencieusement du pub. A ce moment-là, une bourrasque de vent se cogna contre la porte, et s'engouffrant sous celle-ci, entra dans la pièce et éteignit toutes les bougies. Alors, comme une farce de mauvais goût, une feuille fut glissée sous la porte.

Le climat autours était au silence radio. Pas un chat dehors sur lequel aboyer. Plus une ombre pour prévenir d'une quelconque présence, et si jamais l'un avait le malheur de se vautrer sur la porte pour l'ouvrir, il se confronterait une poignet beaucoup trop résistante pour lui, qui ne lui laissera que la décision finale d'abandonner et d'aller se rassoir...


( :   IMG : BGIMG • : • : ) :   ( : et j'ai : 0 ans. : Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 556 points. : J'ai à mon compteur : 0 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 2000 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 1000 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 1500 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 1500 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 500 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 50 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Sue Maryia
11.05.14 12:04

Sue Maryia

Sue Maryia
Survivante résolue & confinée



Meet me on the battlefield.
En désespoir de cause, Sue finit par se saisir de sa fourchette. Elle la fit tourner entre ses doigts, le regard perdu dans le vague mais les oreilles grandes ouvertes. Ca discutait tranquillement à sa table et du côté de Konfety, Luis tentait désespérément de nouer contact. Il aurait fallu le prévenir que c'était peine perdue. Le pauvre pouvait bien s'évertuer à parler à la Belyi, cette dernière était bien trop atteinte pour se préoccuper de lui.

Quand le garçon revint à leur table, laissant la vendeuse de bonbons seule à ses pensées, le lieutenant souleva du bout de sa fourchette la couche de pâte feuilletée sur le dessus de sa galette, par curiosité. Fève ou pas ?
Elle n'eut pas vraiment le temps de s'en inquiéter car très vite, l'atmosphère se modifia. A l'instant où elle se faisait la réflexion, une bourrasque de vent souffla dans la pièce comme si une fenêtre était ouverte, assez forte pour éteindre les bougies.

Tous sur le pied de guerre. Le lieutenant de police n'attendit pas un autre événement pour sortir ses armes de son sac. Pistolet à la ceinture sous sa veste, dague de l'autre côté de la ceinture. Elle songea alors qu'elle ferait mieux d'investir dans quelque chose de plus discret la prochaine fois. Un système pour tout plaquer contre son buste et dans ses manches, histoire de ne pas ressembler à un commando à chaque fois qu'elle mettait le pied dehors mais d'être toujours armée comme il le fallait.

Quoi faire maintenant ?
Son regard d'acier se porta sur Scott. C'était la première fois qu'il assistait à ce genre de "fête" et il n'aurait jamais du y être. La soeur ne put s'empêcher très longtemps de poser une main sur le bras du frère, lui intimant à la fois de ne pas paniquer et de rester à sa place, le temps que la situation s'éclaircisse.

Plus que la porte, c'était les autres convives que Sue surveillait, en particulier Konfety qu'elle savait dangereuse et potentiellement bien armée, elle aussi.

-Quelqu'un a une boîte d'allumettes ? lança-t-elle sur le ton de la plaisanterie. On commence à ne plus voir grand chose...

Détendre l'atmosphère ? Pas vraiment. Empêcher quelqu'un de péter un câble à cause de la soudaine pression qui régnait dans la pièce et de faire un carnage serait déjà bien suffisant.
Sue n'avait plus d'espoir, ni envers la chance, ni envers ceux qui étaient présents. Il fallait se tenir prêt à en découdre, que ce soit un monstre ou un convive, tout était danger désormais. La question était juste de savoir ce qu'on attendait d'eux.


( :   IMG : BGIMG Avatar 2
Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ?

• : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : Je m'appelle : Sue Maryia à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : au 103, No Man's Land.
Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 4274 points. : J'ai à mon compteur : 7 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Le jeu du Roi 00000010 ) :   ( :   TENDANCE :: : Téméraire
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-211156 / 200156 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-2113 / 1003 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-211109 / 150109 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 15019 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2117 / 507 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2110 / 50 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Je ne suis pas un bleu.
Avoir récupéré son 1er salaire.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Konfety Belyĭ
20.05.14 15:27

Konfety Belyĭ

Konfety Belyĭ
Catastrophe et insouciance



Qui peut saigner peut mourir.
Si Konfety avait vu la personne s'approcher du pub, cachée sous une pèlerine ? Non. Elle n'était pas particulièrement occupée à ce moment-là mais son regard n'était pas porté sur l'extérieur, il regardait la bougie qui se trouvait sur la table, et ce n'est que lorsque la flamme de celle-ci s'éteignit qu'elle releva les yeux. Plus de lumière.
-Quelqu'un a une boîte d'allumettes ? On commence à ne plus voir grand chose...

Si Konfety avait une boîte d'allumette ? Non. Si elle avait quelque chose qui pouvait aider ? Non plus. Si elle avait envie d'aider d'ailleurs ? Et bien c'était raté aussi. Konfety resta assise - confortablement ou pas - sur sa chaise et profita de la situation pour observer la réaction des gens. Peur, panique, effroi, angoisse ou tout simplement indifférence ? C'était sans importance, et ne révélait qu'un trait de caractère, car après tout, la lumière s'était éteinte à cause du vent, personne n'était venu souffler dessus.
La seule plainte qu'elle aurait pu faire maintenant était de ne plus pouvoir discerner les visages alentours. Voir l'expression sur les visages, la crainte dans les yeux, car il y avait forcément quelqu'un qui avait peur du noir...


( :   IMG : BGIMG Le jeu du Roi Sq_kon13
Ma fiche : mon Wonderland • : Mon inventaire : dossier n°32 • : Mes chroniques : mes chroniques ) :   ( : Je m'appelle : Konfety Belyĭ à : Phantasmagoria et j'ai : 20 ans. : Je réside : au manoir Belyi, à Beetle Piece.
Je suis : Résidente.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 8699 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 4 fois. :

Le jeu du Roi Konfet12 ) :   ( :   TENDANCE :: : Joueur
➚ SURVIVOR :: :
Le jeu du Roi Bar-21185 / 20085 / 200Le jeu du Roi Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Le jeu du Roi Bar-21119 / 10019 / 100Le jeu du Roi Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Le jeu du Roi Bar-21149 / 15049 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Classement :: :
Le jeu du Roi Bar-2114 / 1504 / 150Le jeu du Roi Bar-510

➚ Expérience :: :
Le jeu du Roi Bar-2118 / 508 / 50Le jeu du Roi Bar-510

➚ Destin :: :
Le jeu du Roi Bar-2112 / 52 / 5Le jeu du Roi Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur endurci
Avoir voté 150 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Expert du clic !
Avoir voté 500 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Renaissance.
Être mort 1 fois.
La marche des morts
Être mort 2 fois.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Élise S.
21.05.14 3:30

Anonymous

Élise S.
Invité

Satisfaite du retour de son compagnon à sa dextre, un sourire s'était graduellement étirée sur les lèvres pâles de la demoiselle.  Le dos droit et l'échine ravie, elle avait - enfin - entrepris de s'empiffrer élégamment du pâté mis à disposition.  Pas de fèves, brève déception, mais en soit, la cuisine était pas décevante.  Il était bon.  Aussi bon que quelque chose puisse l'être en ayant quelques bons pourcentages de contenir des éléments-surprises, résidus animaux ou humains, allez savoir.

Enfin, tout ce goûté fut atrocement gâché par le noir soudain.  Pas que.  Mais la jeunette appréciait relativement beaucoup d'observer ses bouchées avant de les engloutir.  Par prudence, comme ça, autant qu'il faut se nettoyer la bouche ensuite.  Et là, plus de bougie, le repas refroidi par le courant d'air, les paupières papillonnantes de surprises, elle dévisagea son assiette.   Un moment de songes, comme éberluée, avant de froncer ses sourcils et creuser ses joues en mordant celles-ci de l'intérieur.  Une mimique mélangeant bouderie et confusion, rehaussée par des épaules roulantes pour replacer un peu de fierté.

Une assiette repoussée vers le centre de la table, une demoiselle qui s'écrase dans son siège et se saisit - sans une once de timidité, par nécessité - de la patte du Geins.  Entortillant ses doigts contre les siens, avec une petite force notable, elle demeurait sagement clouée à son siège.

On aurait pu croire qu'elle aurait paniquée, mais n'était-ce pas seulement une noirceur soudaine ?  Elle n'avait pas vue l'encapuchonnée, et jusqu'à ce qu'elle croise l'arme dégainée de Sue, elle ne voyait pas d'urgence dans la situation.  Mais, bien entendu, lorsque l'arme fut sortie, la femme sur pied et déjà sur le pied de guerre, sa tête angla et sa confiance s'égara.

    - Quelqu'un a une boîte d'allumettes ? On commence à ne plus voir grand chose...

Elle papillonna des cils - encore - cherchant à se faire à la nouvelle obscurité.  S'écrasant mincement contre le Geins, un peu blottie, presque rien, tout discrètement, elle releva le menton vers la policière sous couverture et lança, parsemée d'une certaine prudence :

    - Vous vous êtes armée pour venir manger une tarte ? Elle fit une brève pause puis ajouta : J'en ai pas, d'allumettes.

Puis elle observa en alternance les deux adultes aux têtes moins effrayantes que celle de Konfety, tour à tour, pour cerner leur avis.  Peut-être paraissait-elle un peu trop posée dans la situation, mais une demoiselle, si jeune, sans yeux pour voir les monstruosité pouvait-elle vraiment avoir la crainte des adultes face à une situation pareille ?  Sans appréhension, elle n'était toutefois pas idiote :  l'inquiétude (vainement tenté d'être caché sous un élan d'humour) des présents avait su la gagner, et l'obéissance qui puait la brebis d'Église refit vite surface.

    - Qu'est-ce que j'peux faire pour vous aider et pas être dans vos pattes ?

Parce que, mine de rien, être dans les pattes d'un revolver, généralement, on préfère passer.  Ainsi, sage et blottie contre son compagnon d'âge, la toute jeune demoiselle n'osa pas se lever de son siège, intimidée par l'ambiance soudaine.


TROPHÉES

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


TROPHÉES

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant