Invité

Vous ne ressortirez jamais vivant de cet Enfer

Zone de lecture

Comme un relent d'éclaircissement dans un miasme de brouillard
Poste de police

La vertu est le courage du bien
Institut Ravyn's

Les fleurs et l'herbe poussent en silence
La forêt

Le goût des cendres
Institut Ravyn's

Le monde est abîme, et le monde s'abîmera.
Livrée Ecclésiastique

Déguisement ordinaire, costume de tous les jours
Place Lobotomya

Des échos de pas dans les rues
Commissariat

Le chaos est une source méconnue de l'ordre.
Eglise Ste Maria + Phantasmagoria

Une visite interdite à nos risques et périls...
Sanatorium Hospital

Les histoires s'inventent mieux dans le silence.
Silent Avenue


Présentation rapide

- Name -

- texte -- Race -

A déterminer

Wiki - Phantasmagoria Phant_11


Lecteur de musique

Liste épinglée :
  • UNIQUE :
    • Vous ne suivez aucun sujet unique.
  • GESTION :
    • Vous ne gérez aucun sujet.
  • RP :
    • Vous ne suivez aucun RP.

Si vous le souhaitez, demandez à compléter votre header ici : gestion des informations générales.

Bloc-note personnel :
Bloc-notes
-45%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go /1 To
1099.99 € 1999.99 €
Voir le deal

Phantasmagoria Wiki

Les débuts de Phantasmagoria

L'histoire de Phantasmagoria

Avant de s'appeler Phantasmagoria, ce village avait un autre nom, et d'autres habitants. La vie établie y était normale : les enfants allaient à l'école du village ou à l'école voisine, tous les habitants se rendaient à la messe le dimanche matin à l'église Sainte-Maria, puis au marché, puisaient de l'eau au puits, etc. Cet endroit que personne de mémoire d'homme n'a jamais connu et dont personne ne connaît le nom est appelé l'Ancienne Phantasmagoria.

L'Ancienne Phantasmagoria (en réalité le village Wildergestein) a connu tout au long de son existence – du moins ce qu’on en sait depuis la naissance de Nemerydh Rolthmeir – des tragédies abominables. Beaucoup sont le résultat de la peur ou des folies engendrées par la maladie ayant ravagé le village dans les années 30 – période appelée l’âge d’argent - la Peste Rouge, ou forme dégénérative de la Peste.


L’age d’argent – 1930/1942 : famine et peste

Dans les années 30, une épidémie a frappé le village. Un virus s'est propagé à partir d'une source inconnue et a touché les habitants. Les symptômes, alors anodins, se sont aggravés. Au départ, seuls quelques habitants isolés ont subit des dommages : hallucinations, crises de panique, nausées, douleurs. Mais la situation s'est aggravée, au point que les habitants ont commencé à raconter des histoires de fantômes, de monstres se promenant dans les rues, ou possédant leur corps. Les habitants se sont comportés de manière étrange, dangereuse. Bon nombre d'entre eux se sont suicidés ou ont commis des meurtres à cause des visions horrifiques dont ils étaient les victimes.

Nemerydh Rolthmeir, la seule survivante des nombreuses personnes ayant été touchées par la Peste, fut contrainte de s’isoler du village. Retranchée dans un hameau aux abords de la forêt d’Obernfeld, elle se battit seule avec sa fille Harmony, alors âgée de 5 ans à l’époque, contre la maladie.


Les premières séquelles

Plus tard, il a été révélé que la source provenait du puits, dans lequel l'eau a été contaminée, mais il était trop tard. Le mal était fait, et le village a commencé à s'enfoncer dans un passé tragique qui ne le quitta plus. Cette même année, une enseignante a aspergé les murs de sa classe avec de l'essence et y a mis le feu. Un seul enfant est sorti indemne de cette tragédie. Tous les autres sont morts brûlés vifs.

Quelques années après, un enfant, poussé par ses camarades, est monté au dernier étage d'un immeuble connu pour être hanté depuis l'épidémie. Il n'en est jamais redescendu. Dès lors, le village si paisible autrefois a commencé à vivre dans la crainte. Un couvre-feu a été instauré, interdisant tout enfant de sortir de chez lui après la fermeture de l'école, dont l'office se déroulait à la Livrée ecclésiastique, l'école n'ayant pas été reconstruite.


Rumeurs et remises en question

Si aucuns sévices n'ont été subis par les enfants à cette période, certains d'entre eux ont tout de même raconté qu'il se passait des choses étranges dans les couloirs et les pièces dérobées. Des choses qu'ils ne comprenaient pas et sur lesquelles ils avaient grande peine à mettre des mots. Ainsi, les parents n'y ont pas pris garde et ont continué d'y envoyer leurs enfants, mais les doutes et les craintes ont commencé à germer dans l'esprit des parents. Des doutes et des craintes qui, petit à petit, ont pris la forme précise d'images de luxure et de décadence. Alors l'église a peu à peu perdu ses enfants et sa crédibilité.


L’age d’airain – 1942/1964 : fin de la 2nd guerre mondiale, début de l'imaginaire collectif

Et puis les ravages de la guerre ont fini d’achever ces folies psychotiques…

À la fin de la 2nd guerre mondiale, des rumeurs ont circulé sur le fait que certains enfants morts dans l'incendie criminel de l'école avaient été conservés et gardés en vie dans les sous-sols de l'hôpital, et que l'église y était pour quelque chose. D'aucuns racontaient que c'était pour satisfaire des fantasmes jusqu'alors inassouvis sur de jeunes enfants. Armés et haineux du monde ecclésiastique, les habitants - surtout les parents des enfants encore en âge d'aller à l'école - se sont rendus à l'hôpital. Personne ne sait ce qui y a été trouvé ce jour-là, mais les histoires des vainqueurs racontent que des enfants-bulles y ont été retrouvés. D'autres prétendent qu'un carnage monstrueux s'y est produit, et que nombre d'infirmières ont subit les foudres des habitants. Dans tous les cas, l'histoire parle, quant à elle, d'un incendie qui se serait déclaré dans les sous-sols et qui aurait emporté de nombreuses victimes, parmi lesquelles du personnel et des petits corps non identifiés.

Des expériences abominables auraient été découvertes dans les sous-sols du bâtiment ayant servi d’hôpital durant la guerre. Des enfants y auraient été retrouvés mutilés. Entassées dans les sous-sols, les infirmières ont été brûlées vivantes. Les habitants n’ayant plus d’attaches avec Wildergestein ont fui à Verschleiern. Les autres sont restés, et se sont battus contre la faim, la famine, et la férocité de la guerre.


L’age de fer – 1964/le début de la fin

À partir de là, l'histoire sombre dans le flou et l'incompréhension. Dans la fin des années 50, le village a subi une épidémie de peste qui a ravagé l'endroit que nous appelons désormais le No Man's Land, ainsi qu'une bonne partie de Main Street. Seuls les ecclésiastes - ayant fermé leurs portes aux victimes - et quelques chanceux habitants reclus y ont réchappé.

C'est là que les données se perdent, que l'histoire du village s'achève, et qu'une autre commence. Celle que vous connaissez tous et qui vous attire irrésistiblement vers nous : l'histoire cruelle et horrifique de Phantasmagoria.

L’âge de fer. En ce jour du 13 décembre 1964.
Une poignée d’habitants résidaient encore à Wildergestein. Dévasté, abandonné, le village ne ressemblait plus qu’à un amas de ruines après la guerre, et rares étaient les habitants ayant eu le courage de rester. Il se releva difficilement de ses blessures, mais avec dignité put panser ses plaies et se reconstruire une autre vie. Jusqu’à ce qu’un groupe de soldats ne vienne massacrer ses habitants et par la même Némérydh qui n’avait jamais totalement repris de sa maladie, et passait pour une femme sénile et folle.

Personne ne sut jamais ce qui s’était passé. Pour le reste du monde, Wildergestein était un village mort. Etouffé par la forêt d’Obernfeld, il s’isola de lui-même du reste du monde. Rattaché administrativement à Verschleiern, il fut déclaré « village mort » dans les années 50, puis « village fantôme » une fois que ses derniers habitants l’aient quitté pour Verschleiern. Il n’a jamais été reconstruit.

Pour Harmony et ses derniers habitants, et plus tard pour Verschleiern, il devint Phantasmagoria, le village réellement hanté par ses derniers habitants, massacrés par la main de l’homme et la nature, et relevés par la volonté d’Harmony. Uniquement accessible depuis Verschleiern par une route inconnue traversant la forêt d’Obernfeld, il apparaît tel un village abandonné, inhabité et caché sous un épais brouillard et une abondante neige.

Au fil du temps, les anciens habitants et habitants de Verschleiern ont souhaité y retourner, et sont tombés sur un tout autre village, bien curieux et quand on y regarde de plus près : monstrueux. Ne sachant comment en ressortir, ils ont été forcés d’y rester. Avec eux sont nés de nombreuses superstitions et légendes urbaines qui, nourries par la peur et le désespoir, ont encerclé Harmony et sa famille d’une toute nouvelle réputation : celle de sorcière, de dévote et de monstruosité.

Aux origines : la famille Perfide


La famille Perfide portait un autre nom, autrefois. Malheureusement, à l'égal du passé de Phantasmagoria, ce nom est tombé dans l'oubli. Pour le commun des mortels, la famille Perfide a toujours été ainsi, et c'est peut-être ce qui la rend si mystique, si terrifiante, mais à la fois si attirante.

sacrifice de Cassandora

Les origines des Perfide

La première personne dont nous sommes sûrs qu'elle a porté le nom de Perfide se nomme Harmony. Elle semble être la pionnière de cette nouvelle lignée dont tout le monde s'accorde pour dire qu'elle descend des sorcières. En réalité, avant Harmony, la "famille Perfide" était une famille normale qui vivait dans l'Ancienne Phantasmagoria. L'origine de cette lignée maudite remontrait au moment des derniers incidents survenus dans l'Ancienne Phantasmagoria, à savoir lors de l'épidémie de peste. Un événement tragique se serait produit et serait à l'origine des pouvoirs désormais héréditaires de cette famille, et serait la cause de la résurrection de certains anciens habitants sous forme de monstres.

Les membres de la famille et leur histoire supposée

Si nous n'avons aucune information sur les parents d'Harmony, mis à part que la mère se prénommait Némérydh, et si personne n'a, en réalité, jamais eu l'occasion de voir Harmony, de nombreuses informations ont été recueillies sur les membres de cette famille aux mœurs inconnus et aux pouvoirs étranges. Tout ce qui suit n'est que suppositions ou fantasmes. La réalité est parfois tout autre.


Némérydh Perfide
La source

On ne sait pas grand-chose de Némérydh, si ce n'est ses origines franco-allemandes et le fait qu'elle soit la mère d'Harmony. Elle est morte dans des circonstances qui n'échappèrent à personne : victime de l'invasion des Cavaliers juste avant la création de Phantasmagoria par Harmony. Elle n'a donc certainement aucun pouvoir et serait juste la raison de tous ces événements.

Harmony Meridyth P.
La pionnière

La majorité des monstres présents à Phantasmagoria ont été créés par elle. On pense donc qu'elle est capable de faire revenir les morts à la vie - si on peut appeler ça une vie. Cette capacité est d'ailleurs transmise de mère à première fille née. Ses objectifs ne sont pas clairs, mais nous pensons qu'elle crée des monstres dans le but de faire revivre aux habitants les affres du passé, afin qu'ils n'oublient jamais la douleur des péchés commis par leurs ancêtres. Il est cependant possible qu'elle soit simplement imbue de sa personne et prête à tout pour faire vivre ses propres douleurs aux autres habitants, jusqu'à ce qu'ils lui demandent pardon et rampent à ses pieds. Elle est l'objet d'une admiration sans faille de la part des Ecclésiastes qui la vénèrent et ont érigé une statue en son honneur.

Cassandora Perfide
La fille pure et innocente

On ne sait pas grand-chose sur Cassandora, encore moins sur ses pouvoirs. Nous savons seulement qu'elle était belle et pure, et que c'est cette pureté qui l'a condamnée. Elle a été tuée par sa propre fille quand celle-ci n'avait que six ans. Son corps a été retrouvé démembré dans la forêt.

Névérys Perfide
La sorcière au capuchon

Petite-fille d'Harmony, on ne sait rien de ses pouvoirs. Sa légende, cependant, remonte à ses six ans, âge auquel elle aurait tué sa mère dans la forêt. Cette histoire a d'ailleurs fait l'objet d'une comptine que tous les parents ont apprise et chantée à leurs enfants avant de s'endormir. Son regard bleu glacial fait froid dans le dos. Les habitants en ont une peur bleue et la fuient comme la peste. Elle se cache dans les ténèbres et suit les habitants comme leur ombre. Son arrivée suit toujours de prêt l'apparition de monstres. On pense qu'elle est capable d'appeler les monstres par la pensée.

Kräjen Perfide
L'enfant de substitution

Kräjen n'est pas lié aux Perfide par le sang. Il n'a donc pas de pouvoirs. C'est principalement ses caractéristiques physiques et les ténèbres dans son cœur qui ont plu à Harmony, et l'ont poussée à l'adopter. Il était par là le digne remplaçant de sa bien-aimée petite-fille perdue, Marie-Jane. Promis à Nevroze depuis son enfance pour perpétuer la lignée, il entretient avec elle une relation ambiguë vouée à l'échec. Tiraillé entre son amour pour Nevroze et son envie presque maladive de vengeance, on ne sait pas ce qu'il projette de faire. C'est qu'il n'est pas né Perfide, et que sa famille adoptive le lui rappelle bien trop souvent.

Marie-Jane Perfide
La fausse cousine

Dernière-née des Perfide, elle est la fille cachée que Cassandora a eue avant de mourir. Elle a grandi hors de Phantasmagoria, mais, malgré l'éloignement et le fait que Phantasmagoria soit coupée du monde, Harmony a quand même réussi à la retrouver. Marie-Jane vient d'arriver, ses capacités en tant que Perfide ne sont donc pas encore connues. Cependant, comme Marie-Jane n'est pas la première-née d'une Perfide, nous savons qu'elle n'a pas la capacité de faire relever les morts.

La perpétuation de la lignée Perfide

En-dehors de Kräjen Perfide, la famille n'est composée que de femmes. Aussi, nous ne savons pas qui sont les pères de Cassandora, de Nevroze et de Marie-Jane. Un bon nombre d'habitants pensent que cette famille maudite se reproduit par le biais du Mal-Esprit, mais c'est sans compter sur le fait que si Harmony a besoin de Kräjen, c'est qu'il faut bien insérer un facteur mâle dans le processus de reproduction.

Les caractéristiques propres aux Perfide

Tous les Perfide ont les cheveux noirs et les yeux bleus. Kräjen ne fait pas exception. C'est sûrement pour cela que les habitants pensent qu'ils se reproduisent entre eux grâce à leurs pouvoirs. Ils ont le teint pâle et un regard malaisant qui donne l'impression de sonder les esprits. Ils ont tous une particularité propre, bien que nous ne sachions pas lesquelles.

Les natifs et habitants posés de Phantasmagoria

Quelques habitants continuent encore de fouler le sol de Phantasmagoria. Ces habitants sont plus ou moins communs, plus ou moins rares et plus ou moins lucides, mais tous ont une histoire. Qu'ils aient pactisé avec le Diable, intégré une secte ou fermé leur porte au monde extérieur, ils sont tous nés ici, et ont tous grandi dans cette horreur qui définit si bien cet endroit.

Ici, il n'est pas question de raconter leur histoire. Ce serait spoiler une grande partie de l'Histoire de Phantasmagoria. Il est surtout essentiel de comprendre qu'ils étaient là bien avant vous, et qu'ils le seront encore certainement après...

Certains ne sont que les vestiges de ce qu'ils furent il y a presque vingt ans et leur fin fut pour le moins tragique, d'autres sont profondément attachés à ce village, à tel point qu'ils sont persuadés d'y avoir une place de choix et d'avoir joué un rôle majeur dans la perpétuation de la lignée Perfide, d'autres ont choisi la voie de la facilité et de la trahison, mais ils ont tous quelque chose en commun. Quelque chose d'inestimable : ils sont une source d'informations inépuisables ou d'histoires passionnantes à vous raconter.


Père Orosco

Père Orosco
Père et doyen du village

Croyant invétéré en la toute puissance Perfide.

Juben De Ladri

Juben De Ladri
Le proxénète amoureux

Héritier qui a pâti de ses erreurs.

Soeur Elia

Soeur Elia
Bonne-soeur et intendante

Pécheresse dévorante, jalouse et possessive.

Le grand Moloch

Le Grand Moloch
Recruteur et officiant

Bras droit d'une figure supérieure, il recrute les Prophocides et offre en sacrifice à Harmony des hérétiques ou des pécheurs pour apaiser sa colère.

Létisia VonZinovia

Létisia VonZinovia
Infirmière par dépis

Infirmière, elle s'occupe des blessés la journée et de l'épicerie le soir.

Jonathan Morrison

Jonathan Morrison
Alcoolique égaré

Ses parents sont morts le jour de ses dix huits ans. Il a rejoint les Prophocides depuis, mais n'a eu de cesse de renier sa foi.

Isabelle Lexy

Isabelle Lexy
Joyau rose du Moloch

Née en dehors de Phantasmagoria, elle a vite charmé le grand Moloch qui en a fait son objet sexuel.

Heather Klitle

Heather Klitle
La jeunesse perdue

Elle s'est toujours dressée face aux Prophocides. Sa détermination lui a coûté cher...

Soeur Hollie

Soeur Hollie
Piégée par son devoir

- informations inconnues -

Jade Mausland

Jade Mausland
- information inconnue -

- informations inconnues -

Jennifer Sleamson

Jennifer Sleamson
- information inconnue -

- informations inconnues -

Clans et alliances à Phantasmagoria

Il n'y a pas de guerres ou de conflits ouverts à Phantasmagoria. Les règles ici sont simples et les mêmes pour tout le monde : ce sont les Ecclésiastes qui commandent.

Cette règle est universelle depuis la fin de l'épidémie et la création de Phantasmagoria. Elle a été adoptée sans conscience par tous après que les gens de foi aient été les seuls à survivre à l'invasion. Forts de toutes leurs connaissances, mais surtout du fait d'avoir été délibérément épargnés, ils tiennent les rênes d'une main de fer.

Les Ecclésiastes Les Prophocides Les Résidents

Les Ecclésiastes

Nous ne savons pas combien ils sont exactement. Cette communauté est gérée par le Père Orosco, doyen du village et prédicateur de la bonne parole. Ce haut personnage a connu l'épisode de la peste, et sûrement d'autres épisodes avant ça.
Les rumeurs de luxure soulevées lorsque l'Église a décidé de reprendre l'éducation des enfants en attendant que l'école soit reconstruite se sont quelque peu essoufflées, mais elles existent encore dans l'imaginaire collectif de nombreux habitants, bien que rien n'ait jamais été prouvé.

D'ailleurs, bien que l'Église ne cache absolument pas sa foi et sa soumission en la Sainte Protectrice et Mère de tous les malheurs, les croyants ne se rendent pas compte du message divulgué par leur prédicateur et continuent à prier un dieu auquel personne ne croit plus. Ce dieu a, par surcroît, pris le visage du Père Orosco chez certains croyants qui ont tourné tous leurs espoirs - ou leur amour - en lui. Le Père Orosco est le visage et l'incarnation de l'espérance en une vie meilleure, et conscient de ce pouvoir, il en profite bien.

Les Ecclésiastes s'occupent de tout ce qui est lié de près ou de loin au monde extérieur. C'est ainsi qu'ils gèrent l'épicerie ou relèvent le courrier destiné aux gens du commun, bien que ceux-ci soient rares, car en général, les arrivants ne restent jamais bien longtemps à Phantasmagoria...

Les Prophocides

Les Prophocides sont une communauté à part entière, recrutés par le célèbre Grand Moloch, personnage extravagant connu pour ses nombreux masques horrifiques, et dont personne n'a encore jamais vu le visage. Asile des paumés, des délinquants ou des orphelins, il prêche la bonne parole et sa foi en la Sainte Patronne Harmony, et réalise des sacrifices en son nom dans une cave dont l'accès n'est accordé qu'à certains élus. Entendez par là qu'à moins d'être vous-même Prophocide, vous n'entrerez jamais dans ces noirs secrets, à moins de faire partie des sacrifiés.

Les habitants de Main Street

Tous les habitants qui vivent encore à Main Street sont les rescapés de l'épisode de l'épidémie. Traumatisés par les événements qui ont précédé et suivi Phantasmagoria, ils vivent en reclus et ne sortent jamais de chez eux que pour aller prier le dimanche matin. Ils n'ont pas la main secourable, et même si vous avez la chance de les apercevoir derrière une fenêtre, méfiez-vous, ils ne viendront jamais vous aider.

Les monstres de Phantasmagoria

Parmi les habitants peuplant Phantasmagoria existent des personnages que peu considèrent comme leur égal : des monstres. Ces monstres sont pourtant tous d'anciens habitants (à quelques exceptions près) que la vie n'a pas gratifié, mais dont la générosité Perfide a permis de relever. Bien qu'ils puissent être tous similaires pour vous, nous pouvons cependant tous les différencier les uns des autres.

Burnt Child Random Stalker Beak Keeper Byōs Devourer' Ash Masquerade Marys Charred skin'


Les monstres : relevés par choix ou par ambition

Tous les monstres présents à Phantasmagoria appartiennent ou obéissent à un Perfide. Certains ont été relevés pour exercer leur propre vengeance sur les vivants, d'autres par besoin, et enfin d'autres parce qu'un attachement particulier s'est formé entre le Perfide et sa créature.

Les Un-Dead

Les Un-Dead, ou non-morts, sont des humains faits de chair et de sang. Ils n'ont pas subi les affres de la décomposition et sont parfaitement reconnaissables. Ils ont tout à fait conscience de leur état et ont leur propre libre-arbitre. Les Un-Dead ont été créés soit par besoin soit par envie. Ils n'assouvissent pas leur propre vengeance, mais ont une mission particulière à mener.

Les Fantômes

Le corps de ces anciens habitants n'a jamais été retrouvé ou était trop amoché pour être restitué. Le subconscient du mort s'est alors métabolisé en une nouvelle conscience et n'a qu'un objectif : se venger de son ancienne vie. Ces êtres immatériels ne sont pas forcément nés des Perfide, ou alors ils l'ont été inconsciemment. On dit qu'ils sont alors rattachés à Phantasmagoria. Certains se sont relevés pour assouvir leur propre vengeance, d'autres pour terminer une mission menée de leur vivant. Les fantômes ont les mêmes capacités physiques que les humains, c'est-à-dire que s'ils peuvent blesser ou tuer physiquement leur adversaire, ils peuvent être également blessés ou tués.

Parmi les fantômes existent les spectres, des apparitions sans consistance qui n'interagissent pas directement avec les humains, mais apportent un message ou une aide ponctuelle en fonction des cas.

Les résidus

Ces monstres n'auront jamais été épargnés par la vie puisque leur corps s'est tellement décomposé qu'il continue à pourrir même après la mort. Ces monstres ont des capacités limitées : ils ne font que ce dont ils ont besoin. Ils ne sont contrôlés par personne et agissent par instinct de survie. Ils attaquent tout ce qu'ils croisent sans distinction. Parmi les résidus se trouvent les célèbres enfants morts de l'école, brûlés vifs par leur enseignante, et revenus à la vie pour récupérer un peu de cette chair perdue.


Les exceptions

Deux dernières catégories différencient les monstres entre eux. Ces dernières ont la particularité de regrouper des monstres qui ne sont pas morts. Ils n'existent pas par vengeance, mais uniquement pour les besoins de leur créateur.

Les humains

Parmi les Phantasmagoriens existent quelques monstres que vous reconnaîtrez par leur aspect complètement irréaliste ou par leur folie pure. Ces humains ont été torturés et reconditionnés pour agir comme des monstres. Vous les croiserez çà et là sur votre chemin.

Les monstres artificiels

Les artificiels, que les Ecclésiastes appellent les Purgatory Sins, sont des monstres créés de toute pièce. Ils ne sont ni des Phantasmagoriens, ni des morts, mais des créations résultant de l'imagination de la seule Névérys Perfide. Il en existe sept, un pour chaque péché capital. En croiser un signifie votre mort sans détour, car non seulement on ne peut pas les tuer, mais on ne peut pas non plus leur échapper. Cependant, n'ayez crainte : si vous n'avez rien à vous reprocher, vous n'avez rien à craindre d'eux. Par ailleurs, sachez que pour qu'ils apparaissent, il faut que sa créatrice soit présente et vous ait pris en flagrant délit de péché.


Les modes de vie

Les monstres restent en général là où ils sont morts ou là où ils ont été ressuscités. Certains ne s'éloignent pas de leur zone quand d'autres arpentent tout le village. Ils subsistent en fonction de leurs besoins.

Certains monstres sont uniques, comme les Purgatory Sins. D'autres sont tellement nombreux qu'on ne saurait les compter, comme les Charred Skin. Ils vivent en meute, en groupe ou bien seuls et suivent les règles qui régissent leur existence.

L'Eglise

Les Ecclésiastes

Les Ecclésiastes sont la caste privilégiée de Phantasmagoria, car ce sont eux qui dirigent le village. Forts de connaissances et surtout de popularité, ils usent de leur statut pour contrôler les habitants. Il n'est pas faux de dire que les Ecclésiastes ont la main mise sur absolument tout ce qui régit Phantasmagoria, et qu'ils contrôlent également le moindre habitant.

Puisqu'ils contrôlent l'accès à la nourriture ainsi que l'accès à l'extérieur, ils possèdent un moyen de chantage sur l'ensemble des personnes foulant le sol de leur village. Par ailleurs, puisque l'ensemble des habitants fait partie de leur Église (croyants), ils connaissent également tout le monde. Infiltrés partout, ils savent tout ce qui se passe et ont un moyen de pression considérable sur n'importe qui.

La particularité des Ecclésiastes réside aussi dans leur foi. Peu claire, elle laisse parfois penser qu'ils prêchent la bonne parole, tandis que d'autres laissent parfois entendre qu'ils vénèrent Harmony M. Perfide. Enfin, d'autres se laissent dire qu'ils prient la Sainte Cassandora et que la grande statue présente au cœur de la nef serait à son effigie, quand elle n'est pas à l'image de la Sainte Patrone Harmony...

Quoi qu'il en soit, ils sont persuadés que leur foi, aussi vacillante puisse-t-elle être, est la réponse à leur salut, salut qui bien entendu est inexistant et n'existe que parce que les Ecclésiastes ne sortent jamais de leur église. Mais cette poudre aux yeux aussi belle que puissante suffit à faire balancer le cœur des habitants en leur faveur, qui ne pensent plus que par eux.

Les Croyants

Tous les habitants de Phantasmagoria sans exception sont des fanatiques, des croyants inconditionnels dégénérés. Adorateurs du Père Orosco, visage de leur foi et de leur salut, ils ne sortent que le dimanche matin pour assister à l'office, seul événement de la semaine qu'ils ne manqueraient pour rien au monde.
Ils habitent le No Man's Land ou Main Street, et ne sortent que pour prier. Tous ces habitants ont le cerveau retourné, si bien qu'il peut même être difficile d'avoir une conversation avec eux.
Bien sûr, il existe des cas à part, des personnes pour qui la parole d'Orosco n'a pas eu d'effet, et qui luttent dans l'ombre pour survivre et mettre fin à cette horreur quotidienne, mais il sera difficile de les dissocier des vrais croyants tant leur crainte de sombrer est grande.

Les Prophocides

Phantasmagoria et l'extérieur

Localisation

Phantasmagoria est un village alsacien situé à pas moins de 7 kilomètres du bourg le plus proche : Verschleiern. Autrefois connu sous le nom de Wildergestein, Phantasmagoria n’existe désormais que pour ceux frappés par le destin qui y sont nés, ou qui ont eu la malchance de s’y perdre.
Les habitants de Verschleiern sont les seuls à connaître l’existence de Phantasmagoria, la nouvelle Wildergestein. Pour le reste du monde, Wildergestein est une commune restée dans un état de latence profonde après la crise de la Grande Guerre, la Peste qui a suivi, et l’éradication de ses quelque 300 habitants.
Entourée par des montagnes, elle se trouve au milieu de la Forêt d’Obernfeld.

Les Écclésiastes

La population de Verschleiern est plutôt dense pour un village, la faute au tourisme et à ces rumeurs prétendant que Verschleiern serait le village voisin d'un village fantôme. Mais qu'on y croit ou pas, qu'on l'ait déjà vu ou pas, il est certain que quelques personnes à Verschleiern sont au courant de ce qui se trame à Wildergestein, de sa nouvelle condition de village reclus peuplé de monstres, et que ces personnes en profitent bien.

Oui, car à Verschleiern vivent des Ecclésiastes anciens Phantasmagoriens qui ont réussi à fuir avant que Phantasmagoria ne devienne ce qu'elle est aujourd'hui, et qui servent de contact à ceux de l'intérieur. Ces contacts, très précieux, sont la principale source de revenu de Phantasmagoria en matière de vivres et d'informations. Ce sont également eux qui font circuler les courriers venant de Phantasmagoria, et qui filtrent tout ce qui rentre et tout ce qui sort. Ces Ecclésiastes prennent un certain plaisir à jouer les agents secrets tout en étant éloignés de ces conditions de vie auxquelles ils ont échappé et dans lesquelles vivent leurs congénères ainsi que leurs anciens voisins, alors ils gardent le secret. Un secret bien gardé.

Le contexte complet de Phantasmagoria

La carte et les lieux

Survivre à Phantasmagoria

Avant Phantasmagoria.

Les castes et groupes à Phantasmagoria