Invité

Vous ne ressortirez jamais vivant de cet Enfer

Zone de lecture

Comme un relent d'éclaircissement dans un miasme de brouillard
Poste de police

La vertu est le courage du bien
Institut Ravyn's

Les fleurs et l'herbe poussent en silence
La forêt

Le goût des cendres
Institut Ravyn's

Le monde est abîme, et le monde s'abîmera.
Livrée Ecclésiastique

Déguisement ordinaire, costume de tous les jours
Place Lobotomya

Des échos de pas dans les rues
Commissariat

Le chaos est une source méconnue de l'ordre.
Eglise Ste Maria + Phantasmagoria

Une visite interdite à nos risques et périls...
Sanatorium Hospital

Les histoires s'inventent mieux dans le silence.
Silent Avenue


Présentation rapide

- Name -

- texte -- Race -

A déterminer

Une vieille rancoeur Phant_11


Lecteur de musique

Liste épinglée :
  • UNIQUE :
    • Vous ne suivez aucun sujet unique.
  • GESTION :
    • Vous ne gérez aucun sujet.
  • RP :
    • Vous ne suivez aucun RP.

Si vous le souhaitez, demandez à compléter votre header ici : gestion des informations générales.

Bloc-note personnel :
Bloc-notes
-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
2 participants

Une vieille rancoeur

Armand Letyran
09.05.22 11:28

Anonymous

Armand Letyran
Invité




Please allow me to introduce myself
I'm a man of wealth and taste


...The Rolling Stones - Sympathy for the Devil


Armand n'en était pas à sa première insomnie de ce mois-ci. Il se sentait tellement vif, à l'affut du moindre bruit, du moindre mouvement. Paranoïa? Non.
Pas ici. Pas à Phantasmagoria.
Le café n'aidait pas en terme d'insomnie, et il en consommait des quantités dantesques. Il se penchait sur ses notes, écrites d'une main perfectionniste, d'une écriture d'enfant sage, méticuleuse et appliquée. Il y trouvait des notes et des dessins réalisés avec talent, mais qu'il était difficile de qualifier de beaux. En effet, ils représentaient les monstres de Phantasmagoria, ceux qu'il a entrevu, ceux qu'il a croisé, ceux dont les fidèles lui ont parlé. Si Armand avait lu autre chose que les ouvrages en possession de sa mère et qu'il s'était penché sur le travail de H.P Lovecraft, il se serait sûrement reconnu dans les obsessions sombres et fiévreuses de ses personnages.
Mais Armand était le petit enfant modèle que sa mère avait élevé. Il brûlerait des livres, des bibliothèques entières si il les considérait comme impies.
Penché sur ses notes, Armand était pensif. Il se sentait pris en tenaille. D'un côté, il était un croyant d'une fidélité inconditionnelle, de l'autre côté...Il se sentait couard.
Après tout, il n'avait jamais vraiment osé approcher ces créatures qui le fascinait tant. Mais il connaissait ses capacités limitées en matière de combat. Il refusait de combattre l'objet de sa foi, mais espérait secrètement s'en approcher si près, comme on s'approche du feu en douceur en redoutant la morsure de sa flamme.
Armand se rendait à l'évidence en ce moment même. Pour servir ses desseins, comprendre mieux ces créatures divines, il devrait s'en approcher, et pour cela...Il lui faudrait des mains armées. Des mains capables. En somme, pas les siennes.
C'est pourquoi Armand franchit le pas. Il s'était depuis longtemps préparé à cette éventualité. Il s'y était préparé bien avant la disparition du dernier commissaire, il y a quelques mois de cela. Mais il savait ce qui l'attendait.

ELLE.


Car bien qu'Armand ait l'habitude d'être considéré comme un fanatique (non-dangereux, si il est possible de l'être) par nombre de ses concitoyens, il n'avait pas de rapports particulièrement conflictuels avec l'ancien commissaire, et se voyait tout à fait franchir le cap et demander l'assistance de celui-ci pour une petite escapade dans les zones les plus dangereuses de Phantasmagoria. Mais ce bon vieux commissaire avait disparu, et ne restait au poste que cette femme, Sue Maryia. Cette femme qu'Armand méprisait. Pour quelle raison ? Une vieille rancœur. Il l'avait connu, bien qu'à une certaine distance pendant un moment, lorsqu'ils étaient encore enfants. Armand et Sue avait un léger écart d'âge, mais leurs chemins se sont malgré tout croisé un certain nombre de fois. Les actes d'Armand en était la raison.
Brimé par sa mère jusqu'à la mort de celle-ci, Armand avait répété le schéma sur plus faible que lui. Lui, pourtant si frêle, se donnait à cœur joie lorsqu'il s'agissait de torturer psychologiquement son prochain... à sa manière. Il prenait pour cible ceux qui par leurs actes, leurs paroles, semblaient être des hérétiques. Et ce garçon, le frère de Sue, qui se comportait en pleurnichard, rappelait à Armand ses propres faiblesses. Il se disait qu'il devait éradiquer l'espoir chez ce garçon faible, qui représentait tout ce dont Armand était effrayé: lui-même, ses propres faiblesses, ses propres doutes. Alors oui, il a été un tyran qui porte bien son nom de famille. Jusqu'à ce que Sue s'en mêle.
Elle lui a fait passé un sale quart d'heure lorsqu'elle a découvert tout ce qu'Armand avait dit à son frère. Armand se souvient encore de ces bleus dont il avait si honte, se rajoutant à ceux laissés par sa mère. Ces femmes l'avaient martyrisé, et la brulure de l'opprobre avait laissé une cicatrice qui le poursuivra toute sa vie. Alors, voilà, il détestait Sue. Mais elle était désormais son seul espoir d'approcher les monstres sacrés de son univers.
Armand se dirigea vers le poste de police, avec en tête le visage d'enfant de Sue Maryia, ce visage plein de rage. Il se rappela de ses poings, de ses paroles, qui l'ont dissuadé de ne serait-ce qu'adresser un simple regard au frère de Sue. Pour toujours.

Cette femme, mon seul espoir... Dieux, ce que vous pouvez être cruels.

Les pas d'Armand ravivait cette blessure de l'ego, mais il poursuivait sa route. Il ne pouvait en être autrement. Il avait 31 ans et bouillonnait du désir de savoir, de comprendre. Il croyait, bien entendu, il était l'unique ecclésiaste de Phantasmagoria après tout. Mais il voulait se confronter à l'objet de sa croyance, il voulait un signe. Un signe que sa mère avait raison de le traiter comme elle l'a fait . Un signe qu'il avait bien choisi son camp, sa voie.
Lorsqu'il arriva enfin au poste de police, il fut accueilli par un mot sur la porte. Il pensa:

Mmh. Alors comme ça, la seule policière de Phantasmagoria n'est même pas présente à son poste. Splendide.


Armand méprisait cette femme si libre au point de ne plus tenir compte de la logique. Il était tard, après tout, la nuit était tombée. Il devrait comprendre son absence, mais non. Armand brûlait de trouver des défauts à cette Sue Maryia.
Il soupira fort et jeta un oeil à sa montre, puis réajusta son vêtement de manière maniaque. L'agent Maryia faisait sa ronde nocturne, et avec un peu de chance, elle serait bientôt de retour. Cette nuit était calme, après tout. Armand s'observa dans une vitre, appliquant sa main sur ses cheveux comme pour applatir une mèche rebelle qu'il n'avait pourtant pas. Il se redressa en se souvenant de sa mère, qui lui disait toujours de le faire, qui lui disait toujours d'arrêter de se diminuer, de se comporter comme une fillette mal élevée.
Armand était nerveux. Bien entendu, ces retrouvailles seraient certainement compliqué. Elle l'avait frappé, abimé, abandonné sur le sol avec un sacré filet de sang sous le nez. Il avait été faible, et bien que cela se soit passé il y a des années, la rancoeur d'Armand était indélébile. Il espérait qu'elle le trouvera digne, dans son uniforme, dans sa posture noble. Il espérait qu'elle en sera impressionnée. Armand aspirait à être respecté d'abord, adulé ensuite.

Cela ne prendra pas, avec elle. Jamais de la vie. Mais si je peux la convaincre de m'accompagner cordialement, ce sera une victoire.

Armand attendait, droit comme un piquet, les bras croisés malgré lui dans l'anticipation de retrouvailles gênantes et désagréables. Elle ne devrait plus tarder. Lorsqu'elle arrivera, il devra s'assurer que sa voix ne tremble pas. Il n'avait pas peur d'elle, en soi, mais de l'humiliation.


TROPHÉES

Sue Maryia
09.05.22 16:29

Sue Maryia

Sue Maryia
Survivante résolue & confinée



Meet me on the battlefield.
« Une vieille rancoeur »

Bureau de Police

09 mai x112 • 20h30



Sue porte sur elle :
♦ ceinture - matraque & menottes
♦ cuisse - pistolet 9mm (6 balles)
♦ cheville - dague de Sagigor
♦ gilet par balle
♦ mitaines de combat

Sue possède dans son sac (x9) :
♦ sandwitch
♦ bouteille d'eau
♦ portable (appareil photo)
♦ lampe torche





La journée avait été longue et monotone, ponctuée par quelques frayeurs dans les rues sombres et par les murmures portés par le vent de quelques habitants cloitrés chez eux. Une journée parmi tant d'autres dans ce maudit village. Une journée où Sue n'avait pas eu envie de rester enfermée dans le bureau de police à éplucher les dossiers innombrables et pour la plupart illisibles des archives, pas plus que de se confronter à nouveau au père Orosco ou à tous les mystères qui la tracassaient.

Ce jour-là était un jour perdu, un jour de relatif repos où elle avait simplement fait son devoir de policier. Permanence le matin au poste à manger quelques cochonneries achetées à l'épicerie à l'ouverture, et rondes par quartiers l'après-midi. Quand aucun aboiement ne venait troubler le calme des rues désertes, qu'aucune silhouette ne venait se découper dans la brume, Phantasmagoria semblait presque lui appartenir. Pourtant, elle en avait conscience, il ne fallait pas se fier aux apparences.

Quelle tempête essuierait-elle demain ? Quelle facétie les Perfide allaient encore trouver pour la tourmenter, elle et les autres ? Dans un coin de son esprit fatigué, alors qu'elle revenait tranquillement vers le commissariat, ces questions tournaient comme une ritournelle. Comme la comptine de la petite fille de la forêt, si familière qu'elle n'y prêtait plus guère d'attention.

L'agent Maryia, en revenant sur son territoire, était bien loin de se douter que la prochaine vague de malheur prendrait l'allure d'un prêtre, attendant à la porte comme un messager du mal. La jeune femme était encore loin dans la rue quand elle le vit, ce qui la fit s'arrêter net.

-Oh merde, lâcha-t-elle dans un souffle.

Qu'est-ce qu'ils lui voulaient ceux-là ? Depuis ses dernières visites à l'église, Sue avait les religieux en horreur. Ils lui donnaient des frisson dans le dos et des envies de meurtre. Vouer un culte à la personne responsable de leur enfer à tous, un comble ! Sans parler du sinistre Père Orosco et de ses diablesses de nonnes. Non, vraiment, Sue aurait préféré voir une âme plus simple à son retour au poste.

La surprise passée, elle se remit en marche non sans traîner les pieds et en sortant les clefs du bureau de police de sa poche. S'il n'avait pas été si tard, elle aurait volontiers fait demi-tour pour éviter l'éclésiaste mais l'heure du couvre-feu approchait et elle avait des affaires à récupérer avant de rentrer chez elle. Elle n'avait donc pas d'autre choix.

-Je peux vous aider ? lança-t-elle en arrivant devant le prêtre.

Plutôt jeune, malgré la gravité de son expression et ses habits, il lui semblait vaguement familier. Pourtant, elle ne se souvenait pas de l'avoir déjà rencontré. Elle tiqua légèrement sur ce sentiment étrange de déjà-vu, le fixant un instant de trop avant de secouer la tête et de faire jouer les clefs dans la serrure.

Quand la porte s'ouvrit, elle s'effaça pour le laisser entrer en premier. Elle ne savait pas exactement ce qu'il voulait, mais s'il avait attendu son retour, ce devait être sérieux. Et il était toujours plus facile de réfléchir aux sujets sérieux dans la sécurité toute relative du poste qu'en plein milieu de la rue, à la merci de tout et de tout le monde.


( :   IMG : BGIMG Avatar 2
Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ?

• : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : Je m'appelle : Sue Maryia à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : au 103, No Man's Land.
Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 4274 points. : J'ai à mon compteur : 7 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Une vieille rancoeur 00000010 ) :   ( :   TENDANCE :: : Téméraire
➚ SURVIVOR :: :
Une vieille rancoeur Bar-211156 / 200156 / 200Une vieille rancoeur Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Une vieille rancoeur Bar-2113 / 1003 / 100Une vieille rancoeur Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Une vieille rancoeur Bar-211109 / 150109 / 150Une vieille rancoeur Bar-510

➚ Classement :: :
Une vieille rancoeur Bar-21119 / 15019 / 150Une vieille rancoeur Bar-510

➚ Expérience :: :
Une vieille rancoeur Bar-2117 / 507 / 50Une vieille rancoeur Bar-510

➚ Destin :: :
Une vieille rancoeur Bar-2110 / 50 / 5Une vieille rancoeur Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Je ne suis pas un bleu.
Avoir récupéré son 1er salaire.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Armand Letyran
10.05.22 11:28

Anonymous

Armand Letyran
Invité

Armand l'avait vu arriver et l'anticipation l'avait cloué au sol, pétrifié. Il eut envie de fuir, mais il était trop tard pour ça évidemment. Il ne pouvait plus se permettre de se sauver tandis que l'objet de son anxiété se trouvait devant lui, l'air tout aussi ravie que lui de ces retrouvailles. Puis, elle s'adressa à lui:

-Je peux vous aider ?

Voilà qui le laissait coi. Elle l'avait vouvoyer, et avait agi, certes non sans cacher une certaine contrariété, de manière cordiale. Lui qui attendait d'elle qu'elle soit devenue une pire brute qu'elle n'était du temps de leur enfance... L'uniforme l'aurait-elle assagie? Il était peut être encore un peu tôt pour le dire.

Armand se redressa et bomba légèrement le torse pour se donner de la contenance afin de répondre à l'agent de police Sue Maryia.

-Il me semble bien, oui.

Armand eut des sueurs froides, mais il s'efforça de maintenir le contact visuel lorsque Sue s'attarda dans ses yeux, comme pour y chercher une réponse. Il n'avait pas l'habitude de devoir soutenir le regard d'autrui, à vrai dire il détestait ça mais lorsqu'un combat de regard s'engageait il refusait catégoriquement de le perdre. En particulier contre des femmes.

A l'observer en silence, il finit par comprendre qu'elle cherchait à se souvenir de lui. Il ne put s'empêcher de se sentir soulagé. Au moins, cela signifiait qu'elle n'aura pas recours à la violence envers lui de si tôt. Un temps de répit, dirions-nous même de paix? Non pas qu'Armand cherchait à se faire apprécier de cette femme dont il se méfiait, mais il était dans son intérêt immédiat de parvenir à une entente avec elle.

Elle ouvrit la porte, et il l'observa quelques secondes avant d'entrer, combattant un vieux réflexe de baisser la tête et les épaules en passant devant elle. Comme beaucoup de choses, on pouvait expliquer ce comportement de soumission par de vieux réflexes dont sa mère était à l'origine. Non, cette fois, Armand entra dans le poste de police la tête haute et d'une démarche presque militaire.
Ce qu'il trouva à l'intérieur le fit déchanter.

Il faut être juste envers l'agent Maryia. La tâche de s'occuper du poste de police lui revenait entièrement. Il s'agissait d'une tâche difficile, considérant qu'elle devait en priorité rendre service à la population. Mais Armand était trop perfectionniste pour son propre bien, et il ne put réprimer une moue lorsqu'il constata les lieux poussiéreux. Quelque chose en lui aurait volontiers donner un coup de main à l'agent Maryia en ce qui concerne le ménage, mais il était tard et il n'était pas venu pour cette raison.
Il devait malgré ses manies se concentrer sur son objectif, la raison de sa venue en territoire hostile.

Armand se retourna brusquement pour enfin s'exprimer :

-J'ai appris pour le commissaire. Une tragédie.

On ne pouvait percevoir la moindre once d'émotion dans cette affirmation. Il poursuivit rapidement pour ne pas s'attarder sur ce sujet qui le laissait de glace.

-Il se trouve que j'ai malgré tout besoin d'aide, et il semblerait que vous soyez désormais la personne la plus à même de m'assister.


Armand soupira sans s'en rendre compte avant de poursuivre de nouveau:

-Phantasmagoria ne devrait pas avoir de secret pour moi. Je ne peux plus supporter de me tenir à l'écart de la lumière. J'ai vu ces...êtres, de nombreuses fois. Toujours à une certaine distance. En rêve, principalement, dans des visions... en particulier pendant mon enfance. Il m'est arrivé de m'en approcher en ville, en conservant une distance de sécurité. Mais...


Armand soupira de nouveau et prit la liberté de s'assoir sur une chaise sans que Sue ne le lui propose, croisant les jambes par réflexe.

-Je dois savoir. Entrer en contact aux eux, d'une manière ou d'une autre. Ce n'est pas une mise à l'épreuve de ma foi, non...

Peut être qu'Armand essayait intimement de s'en convaincre. Il inspira profondément.

-... C'est plutôt...Comment dire... Je recherche un miracle. Un signe. Une bénédiction. N'importe quoi. Que tout cela ait du sens, enfin.

Armand avait peu d'éloquence en ce moment même. Tout semblait plus facile avec des fidèles. Ils étaient dociles et convaincus, ce qu'Armand aurait dû être.

-J'ai besoin de les comprendre. De les approcher, pour mieux les connaitre, pour mieux les servir. Et pour ce faire, j'ai besoin de votre protection. Si les choses tournent mal, vous devez être là pour me protéger. L'idée de les combattre me dérange, mais rassurez-vous: je pense qu'ils sentiront ma dévotion. Ils ne tenteront rien. Mais, juste au cas où... Sue, vous devez m'accompagner.

Armand planta son regard dans celui de Sue en attente d'une réponse. Il se sentait toujours anxieux, d'autant plus qu'il avait l'impression d'avoir ouvert son coeur plus que de raison. Mais il n'y avait pas d'autres issues à cette situation.
Armand devait entrer en contact avec l'objet de sa dévotion. A quoi bon vénérer les ombres qui ignorent notre existence? Non, cela n'allait pas, son ego le lui murmurait. Il lui fallait emprunter ce chemin peu sûr, peu éclairé, si il voulait suivre la voie divine.


TROPHÉES

Sue Maryia
11.05.22 17:04

Sue Maryia

Sue Maryia
Survivante résolue & confinée



Meet me on the battlefield.
Sue n'avait à n'en pas douter plus grand chose de l'enfant qu'elle avait été. Bien qu'étant née à Phantasmagoria, elle avait grandi ailleurs, dans le vrai monde, celui fait de lumières et de rires et elle en avait été définitivement changée, transformée.
Physiquement, elle restait reconnaissable avec ses yeux gris et son visage sévère, sans parler de sa profession qui cadrait parfaitement avec le garçon manqué fort et violent qu'elle avait pu être. Cependant elle n'exaltait plus la même combativité, comme si sa hargne l'avait quittée au profit d'accents plus doux et bienveillants. Ainsi, même à travers sa fatigue et sa méfiance, son expression était dénuée de malice et son regard argenté prenait des accents lunaires, mélancoliques et tranquilles face à l'ecclésiaste.
Et puis, il y avait la balafre qui courait le long de sa mâchoire et de son cou jusque sous son uniforme et qu'elle ne prenait plus la peine de dissimuler. La peau là avait brûlé, creusant de vilains sillons qui ne disparaîtraient jamais complètement de son visage, le baiser des anciens habitants.

Quant au reste, Armand verrait par lui-même s'il la côtoyait suffisamment longtemps. Mais ça ne serait pas chose aisée. Son statut de prêtre n'allait certainement pas l'aider à entrer dans ses petits papiers, pas plus que la brosser dans le sens du poil avec sa fausse considération pour la disparition de Sebastian.

Sue ne répondit que par un haussement d'épaules en refermant la porte derrière eux et avec ce simple constat :

-Il n'était pas prêt pour ce qui l'attendait.

Serrant un peu plus la poignée entre ses doigts, elle balaya les rues du regard, songeant à tous ceux qu'elles avaient engloutis. Les insouciants, les téméraires et les arrogants qui avaient refusé de l'écouter quand elle les avait mis en garde, qui lui avait ri au nez ou l'avaient prise pour une folle. Ils pouvaient bien regretter maintenant, il était trop tard pour eux. Elle poussa un long soupir en se retournant vers le prêtre et lui adressa un petit sourire désolé qu'il pourrait sûrement comprendre.

"Ils ne le sont jamais.
-Il se trouve que j'ai malgré tout besoin d'aide, et il semblerait que vous soyez désormais la personne la plus à même de m'assister."

La mélancolie des souvenirs quitta le visage de Sue et elle acquiesça d'un signe de tête, l'invitant à poursuivre. Bien sûr qu'il avait besoin d'aide, qui n'en avait pas besoin à Phantasmagoria ? Pour autant, elle ne pouvait s'empêcher de trouver curieux qu'il vienne en chercher ici plutôt qu'auprès de ses supérieurs. L'église ne régnait-elle pas sur le village avec sa doctrine visant à canoniser Harmony ? Ils avaient des moyens et des ressources qu'elle ne posséderait peut-être jamais et une compréhension de ce qui se passait avec les Perfide qui dépassait de loin la sienne, elle en était persuadée. Alors que pouvait-elle bien offrir de plus ?

-Phantasmagoria ne devrait pas avoir de secret pour moi.

A cette amorce, la jeune femme fronça les sourcils et croisa les bras en s'adossant au bureau, dévisageant le prêtre avec un mélange de crainte et d'incompréhension. La suite de son discours la plongea dans la plus grande confusion. Il parlait de visions, de rêves, comme si les monstres faisaient parti d'une sorte de prophétie divine dont il serait la clé. Il lui parlait de miracle et de mission sacrée, de bénédiction et de servitude comme si elle était sensé le comprendre et reconnaître le bien fondé de sa quête.

Elle ne l'interrompit pas une fois et resta même silencieuse un moment après qu'il ait terminé, interdite. En vérité, les propos qu'il tenait la hérissait parce qu'il était évident qu'il ne savait pas de quoi il parlait et qu'il n'avait jamais été confronté à la réalité de Phantasmagoria. Il n'avait jamais lutté pour sa survie et ne savait rien, rien de la cruelle vérité qui se cachait derrière les monstres. Qu'il puisse lui demander aussi simplement de mettre sa vie en danger pour quelques lubies la mettait en colère. Sa cicatrice recommença à la gêner, comme si l'acide venait ronger encore un peu plus sa chair.
Honnêtement, Sue fut tentée un instant d'accepter pour avoir le plaisir de le voir se faire bouffer par les chiens ou déchirés par les enfants de l'institut. Mais bien sûr, elle ne pouvait pas s'y résoudre et de toute façon, quelque chose détourna son attention, la faisant tiquer bien davantage.

-Sue, vous devez m'accompagner.

Elle ne lui avait pas donné son nom. Et pourtant, elle avait l'impression qu'elle aurait du connaître aussi le sien. Une situation étrange et peu confortable qu'elle devait éclaircir avant de se pencher sur quoi que ce soit d'autre.

-J'ai bien entendu votre demande et je vais y réfléchir mais pardonnez-moi... Est-ce qu'on se connait ?



( :   IMG : BGIMG Avatar 2
Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ?

• : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : Je m'appelle : Sue Maryia à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : au 103, No Man's Land.
Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 4274 points. : J'ai à mon compteur : 7 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Une vieille rancoeur 00000010 ) :   ( :   TENDANCE :: : Téméraire
➚ SURVIVOR :: :
Une vieille rancoeur Bar-211156 / 200156 / 200Une vieille rancoeur Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Une vieille rancoeur Bar-2113 / 1003 / 100Une vieille rancoeur Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Une vieille rancoeur Bar-211109 / 150109 / 150Une vieille rancoeur Bar-510

➚ Classement :: :
Une vieille rancoeur Bar-21119 / 15019 / 150Une vieille rancoeur Bar-510

➚ Expérience :: :
Une vieille rancoeur Bar-2117 / 507 / 50Une vieille rancoeur Bar-510

➚ Destin :: :
Une vieille rancoeur Bar-2110 / 50 / 5Une vieille rancoeur Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Je ne suis pas un bleu.
Avoir récupéré son 1er salaire.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Nost'
03.11.23 23:08

Nost'

Nost'
Fate down well things
and defeat them



« Le hasard défait bien des choses. »
... je vais y réfléchir mais pardonnez-moi... Est-ce qu'on se connaît ?


Les lèvres d'Armand s'étirèrent en un sourire artificiel, défigurant les traits du visage, lui donnant un air déséquilibré. Mais le temps d'un battement de cils, et c'est le visage de Père Orosco que Sue vit à la place de l'homme qu'elle avait cru peut-être reconnaître, un visage tiré par l'âge mûr, les années passées et les souffrances cumulées. À présent, il ne souriait plus et la regardait avec autant de gravité que de compassion, d'aucuns qualifierait de condescendance. Les doigts joints, paumes écartées, formant un triangle, il regardait le sol, plongé dans une méditation silencieuse.
D'autres battements de cils, et la silhouette, quelle qu'elle fut, avait disparu. La place était stérile, mais apportait de nombreuses nouvelles réflexions : les paroles qu'elle avait entendues étaient-elles vraies ? Les avait-elle imaginées, ou bien étaient-elles le fruit de pensées qu'elle gardaient enfouies au fond d'elle-même, honteuse d'y songer ? Avait-elle totalement imaginé ces personnages ? Était-ce un souvenir, ou bien avait-elle simplement besoin d'une bonne dose de café ?

Dans tous les cas, le prêtre dissident qui avait traversé le village pour venir la trouver n'avait, semblait-il, jamais existé. Et si Sue doutait de cette logique implacable et se hâtait pour voir si le prêtre n'avait pas disparu au détour d'un couloir ou d'une rue, elle ne verrait que la solitude, la brume, ou bien les deux.


( :   IMG : BGIMG • : • : ) :   ( : et j'ai : 0 ans. : Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 556 points. : J'ai à mon compteur : 0 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Une vieille rancoeur Bar-2110 / 2000 / 200Une vieille rancoeur Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Une vieille rancoeur Bar-2110 / 1000 / 100Une vieille rancoeur Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Une vieille rancoeur Bar-2110 / 1500 / 150Une vieille rancoeur Bar-510

➚ Classement :: :
Une vieille rancoeur Bar-2110 / 1500 / 150Une vieille rancoeur Bar-510

➚ Expérience :: :
Une vieille rancoeur Bar-2110 / 500 / 50Une vieille rancoeur Bar-510

➚ Destin :: :
Une vieille rancoeur Bar-2110 / 50 / 5Une vieille rancoeur Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Sue Maryia
01.04.24 18:36

Sue Maryia

Sue Maryia
Survivante résolue & confinée



Meet me on the battlefield.
Un frisson dans le dos. Les poils qui se hérissent. Une décharge dans la poitrine. La bouche qui s'assèche. Et un court-circuit dans le cerveau.

Sue reconnut les symptômes avant que la panique n'explosa complètement. Ce n'était pas la première fois qu'elle était confrontée à un fantôme, une illusion, quoi que ce soit, créé seulement pour la tourmenter. A force, son premier réflexe n'était plus de céder à ses émotions mais d'aller de l'avant, de traverser le vide où l'homme s'était tenu et chercher à droite, à gauche, proche et loin dans la rue devant le poste de police.

Elle s'attendait à trouver une cape élimée, à croiser des yeux bleus et froids surmontant un petit sourire satisfait ou une expression morbide et menaçante. D'abord son frère. Maintenant un ecclésiaste puis le père Orosco ? A quoi jouaient-ils ? Pourquoi venir la tourmenter ? A moins que les Perfide n'y soient pour rien. Que sa santé mentale flanchait sans leur aide désormais.

Sue repoussa cette idée loin de sa conscience et retourna dans le commissariat, des larmes de colère et de peur s'échappant d'entre ses cils pour couler silencieusement sur ses joues. Elle ne prit pas la peine de les chasser, les laissa sécher sans un mot, trop fatiguée pour lutter contre, mais pas assez pour se laisser noyer...

Il y avait encore trop à faire pour se laisser détourner.



Fin du RP


( :   IMG : BGIMG Avatar 2
Ma fiche : Un cookie ? • : Mon inventaire : Un bonbon ?

• : Mes chroniques : Un Kitkat ? ) :   ( : Je m'appelle : Sue Maryia à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : au 103, No Man's Land.
Je suis : Résident.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 4274 points. : J'ai à mon compteur : 7 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Une vieille rancoeur 00000010 ) :   ( :   TENDANCE :: : Téméraire
➚ SURVIVOR :: :
Une vieille rancoeur Bar-211156 / 200156 / 200Une vieille rancoeur Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Une vieille rancoeur Bar-2113 / 1003 / 100Une vieille rancoeur Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Une vieille rancoeur Bar-211109 / 150109 / 150Une vieille rancoeur Bar-510

➚ Classement :: :
Une vieille rancoeur Bar-21119 / 15019 / 150Une vieille rancoeur Bar-510

➚ Expérience :: :
Une vieille rancoeur Bar-2117 / 507 / 50Une vieille rancoeur Bar-510

➚ Destin :: :
Une vieille rancoeur Bar-2110 / 50 / 5Une vieille rancoeur Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Je ne suis pas un bleu.
Avoir récupéré son 1er salaire.
Le naufragé
Avoir participé à son premier Q.C.M
Quelle boucherie !
Avoir tué 5 ennemis.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


TROPHÉES