Invité

Vous ne ressortirez jamais vivant de cet Enfer

Zone de lecture

Comme un relent d'éclaircissement dans un miasme de brouillard
Poste de police

La vertu est le courage du bien
Institut Ravyn's

Les fleurs et l'herbe poussent en silence
La forêt

Le goût des cendres
Institut Ravyn's

Le monde est abîme, et le monde s'abîmera.
Livrée Ecclésiastique

Déguisement ordinaire, costume de tous les jours
Place Lobotomya

Des échos de pas dans les rues
Commissariat

Le chaos est une source méconnue de l'ordre.
Eglise Ste Maria + Phantasmagoria

Une visite interdite à nos risques et périls...
Sanatorium Hospital

Les histoires s'inventent mieux dans le silence.
Silent Avenue


Présentation rapide

- Name -

- texte -- Race -

A déterminer

Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Phant_11


Lecteur de musique

Liste épinglée :
  • UNIQUE :
    • Vous ne suivez aucun sujet unique.
  • GESTION :
    • Vous ne gérez aucun sujet.
  • RP :
    • Vous ne suivez aucun RP.

Si vous le souhaitez, demandez à compléter votre header ici : gestion des informations générales.

Bloc-note personnel :
Bloc-notes
-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
2 participants

Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ?

Nevroze Perfide
08.11.15 13:47

Nevroze Perfide

Nevroze Perfide
Votre pire cauchemar



Je ne crois pas au Paradis. Je ne crois pas à l'Enfer.
A la fin, il n'y a que les limbes.




« Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? »

forêt d’Obernfeld - 12 juin x111



L'imbécile. Il s'était laissé avoir comme un bleu. Pourtant, Grand-mère avait toujours dit qu'un jour, il saurait les sentir et les manier aussi bien que moi...
Elle traina son corps de nuit, le tenant par les mains, laissant une trace de sang derrière elle de la taille de son corps maigre et affaibli. Si tant est que quelqu'un vienne à se promener de ce côté-ci du village, on pourrait la suivre sans problème et remonter jusqu'à sa chaumière, mais elle en avait cure. Personne ne saurait accéder à la chaumière sans y perdre au moins la vie.
Salissant la terre crevassée et craquelée de la plaine des Asphodèle du sang noir et épais de cailloux de Kräjen, elle repartit en sens inverse, du moins pour une partie, en direction du Nord. En direction de Silent Heaven Place. Le fait de traverser la ville par simple fait de gagner du temps ne lui traversa pas l'esprit, car elle avait depuis longtemps pris l'habitude de ce cacher du monde, de se protéger des autres, et sillonner de sang les rues pavées du village, écrire en gros sur le sol "regardez qui est passée par là et a encore fait des siennes" ne faisait pas partie de ses plans. Ça lui prit une grosse partie de la nuit de remonter jusqu'à l'avenue silencieuse, et de la longer, en grande partie cachée dans la forêt, jusqu'à arriver à destination. Là, la vue de la chaumière, petite et profondément détachée du reste du village, la rassura, et elle se sentit redevenir Nevroze Perfide, pleine d'assurance pour sa Grand-mère.
Regarde donc ce que je te ramène. Un Kräjen presque mort éventré par mes soins.
Elle poussa la porte, priant intérieurement pour que Marie-Jane ne soit pas là. Elle s'arrêta sur le pas de la porte, Kräjen abandonné comme un sac derrière elle, et prit la température. A l'intérieur, pas le moindre bruit, ce qui signifiait tout comme à peu près rien : soit Marie-Jane s'était fait une raison et avait enfin fini par comprendre que le calme était maître en toute situation, soit elle n'était tout simplement pas là. Elle attendit encore un peu. Pas de chien venant la saluer en remuant la queue. Pas de bruit, pas de manifestation. Elle n'était pas là. Bien.
Acquiesçant de satisfaction, Nevroze attrapa les deux pieds de Kräjen et s'efforça de le tirer dans la maison. Il faudrait une fois qu'il serait maintenu en bonne forme, nettoyer tout ça, de sorte que personne ne puisse se douter qu'il se trouvait là. Mais pour l'instant, mieux valait le cacher dans un endroit sûr. Une fois la tête rentrée complètement, Nevroze ferma la porte derrière elle, et la verrouilla à double tour. Jetant un coup d’œil par la fenêtre, elle vérifia que personne n'approchait, et traina Kräjen jusqu'à sa chambre. Une petite pièce logée derrière la cuisine, fondue dans l'obscurité.
Nevroze n'avait jamais été coquète, ni portée sur une quelconque aisance ainsi n'avait-elle qu'un simple lit, un bureau et une lampe devant une petite chaise, et c'était bien suffisant. Une petite pièce en guise de chambre et rien de quoi en faire tout un drame. Le plus difficile fut de hisser Kräjen sur le lit, fort heureusement sa posture importait peu, aussi, une fois installée, elle ne prit pas garde à savoir si un pied dépassait ou non, s'il était confortablement installée. Elle se détourna de lui, et ne revint qu'une fois munie d'un sceau et d'un chiffon avec quoi elle s'avisa de l'essuyer. Allégé de ses vêtements, crasse et terre retirée, sang nettoyé, il ressemblait bien plus à un humain qu'il n'y paraissait, ce qui ne fit qu'augmenter l'aversion que Nevroze ressentait pour lui. Ses narines se gonflèrent de colère. Elle aurait pu le finir, une bonne fois pour toute, mais elle n'avait le choix. Il fallait lui soutirer des informations, et Kräjen mort, il ne lui servirait plus à rien.

Du fil et une aiguille. Ce serait bien suffisant, elle le savait. Elle s'avisa de le recoudre aussi efficacement qu'elle le put, et le laissa là, le temps de ranger les preuves de son méfait, et de nettoyer le sang encrassant le sol de sa maison, et l'extérieur. A remonter jusqu'à la forêt, on penserait à une bête traquée ou tout simplement à un humain s'étend fait dévorer par un chien. On ne penserait pas le moins du monde que quelqu'un avait trainé par ici, car les traces ne viendraient pas jusqu'ici. Bien.

Il suffisait d'attendre maintenant. D'attendre qu'il se réveille.


( :   IMG : BGIMG Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Nevi-v13
Ma fiche : Qui je suis ? • : Mon inventaire : Cellier • : Mes chroniques : Entretien avec une sorcière ) :   ( : Je m'appelle : Névérys Perfide à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : dans la chaumière Perfide, à Beetle Piece, aux abords de la forêt...
Je suis : Perfide.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 10129 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bg1nev10 ) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-211156 / 200156 / 200Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-21115 / 10015 / 100Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-211150 / 150150 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Classement :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Expérience :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2116 / 506 / 50Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Destin :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 50 / 5Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Kräjen Perfide
16.12.15 9:58

Kräjen Perfide

Kräjen Perfide
L'offrande perfide

Si ça faisait mal ? Ca faisait un mal de chien. En réalité, il n'y a qu'en dehors de ses souvenirs que Kräjen pouvait se rappeler avoir ressentir une douleur pareille. Ce qui faisait bien entendu un souvenir unique pour lui, aussi cuisant qu'une lame portée à ébullition et collée contre son flan. Sauf qu'il n'avait jamais été marqué au fer rouge. Il ne savait pas ce que ça faisait. Se faire éventrer, par contre, était devenu une de ses nouvelles aventures. Avant que l'ombre ne l'emporte et qu'il ne craigne que cette fois, la mort ne le prenne définitivement, il maudit Nervoze. Deux fois. Une fois de plus n'était jamais une fois de trop.

Lorsqu'il se réveilla, il eut la désagréable impression d'être sur un nuage. N'était la douleur insupportable qui lui tordait le ventre, il allait presque bien. C'était étrange. Il ne pouvait pas bouger, mais il lui sembla que son ouïe, elle, se portait à merveille. Il entendait la respiration de Nevroze, juste au dessus de lui. Nevroze, parce que c'était surement la seule personne assez tordue pour lui porter secours, bien entendu. Il voulut rire, mais s'étouffa dans son propre souffle. La douleur fulgurante lui déchira l'estomac. Il voulut par instinct se redresser, et ne fit qu'amplifier son malheur. Des insultes fusèrent dans son esprit. Bordel. Elle ne l'avait pas loupé. Il ouvrit les yeux.
Ce fut d'abord une petite lueur méconnaissable, avant que les ombres, floues, ne prennent un réel contours, et dessinent lentement le corps pâle de Nevroze. Son visage était près du sien. Et lorsqu'il fut parfaitement éveillé, il put mettre en ordre les divers changements opérés depuis qu'il avait mis les pieds dans le cimetière :
Premièrement, il était de retour dans la chaumière. Cette vieille chaumière dans laquelle il n'avait pas mis les pieds depuis des mois - il avait l'impression que ça faisait des années - et alors que la nostalgie devait le prendre, comme toute personne normale, elle ne lui apporta que révulsion, et colère. Qu'est-ce qu'il foutait là ?
Deuxièmement, il n'était pas mort, et c'était là quelque chose d'important. Encore une fois il avait réchappé, et quelque part au fond de lui, il se douta que Nevroze n'y était pas étrangère. Si elle avait vraiment voulu le tuer, elle l'aurait fait. Il lui aurait suffit de l''achever avec ses monstres, et enfin de le réduire en miettes pour qu'il ne puisse se régénérer. Ce qu'elle n'avait pas fait.
Troisièmement, il était dans la chambre de Nevroze. Il la reconnaissait pour être constamment plongée dans l'obscurité. Seule la lampe sur le bureau leur apportait un peu de lumière, mais c'était tout. Nevroze ne vivait jamais dans la lumière, tout comme lui. Elle ne sortait jamais que la nuit. Tout comme lui.
Quatrièmement, son ventre, son estomac, son abdomen avait été recousu. De manière bien grotesque, mais c'était tout de même le cas, et Kräjen pourrait remettre son âme en jeu en pariant que Nevroze y était - encore une fois - non étrangère.
Et enfin, elle se tenait à califourchon sur lui, le visage penché vers le sien, les cheveux dégoulinant comme du goudron épais souhaitant l'étouffer. Une lame logée contre sa gorge.
Il rit encore, et cette fois, parvint à ne pas s'étouffer. Et bien quoi, elle l'avait éventré, avait même pu à un moment le tuer, et avait décidé de le sauvegarder uniquement pour... le menacer avec un cure-dent ? C'était d'une hilarité à toute épreuve. D'une bêtise comme jamais elle ne l'avait encore fait.
Il tenta de se décontracter, mais le fait qu'un poids lourd le bloque contre le lit ne l'aida que très peu. Il se contenta donc juste de détendre ses bras ; et soupira.
- Qu'est-ce que tu veux savoir, Nevroze ? Pourquoi ta très chère Grand-mère n'est toujours pas revenue à la maison ? Si je l'ai tuée ? Si elle se terre quelque part en attendant que la mort l'emporte ?
Il se redressa, contint la douleur, et lui cracha au visage.
- Tu peux toujours crever.


( :   IMG : BGIMG Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Krajen10
Ma fiche : le non désiré • : • : Mes chroniques : à partir de là
) :   ( : Je m'appelle : Nohann Cklavac (de mon nom d'adoption Kräjen Perfide) à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : quelque part dans Phantasmagoria
Je suis : Perfide.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 550 points. : J'ai à mon compteur : 1 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 1 fois. :

) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2113 / 2003 / 200Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2111 / 1001 / 100Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Classement :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Expérience :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2113 / 503 / 50Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Destin :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 50 / 5Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Renaissance.
Être mort 1 fois.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Nevroze Perfide
18.12.15 10:01

Nevroze Perfide

Nevroze Perfide
Votre pire cauchemar



Je ne crois pas au Paradis. Je ne crois pas à l'Enfer.
A la fin, il n'y a que les limbes.
Elle le sentit remuer, sous son petit corps frêle. Doucement, et puis gémir de la douleur qu'il devait ressentir. Après tout, elle venait de le transpercer de part et d'autre, et avait surement touché son petit cœur fragile. Mais elle se tint prête, pendant qu'il reprenait doucement ses esprits, et lorsqu'il ouvrit les yeux, elle tenait sa dague dans sa main droite, la lame posée contre le flan gauche de sa gorge. Il fut silencieux un temps. Et repartit dans son rire dément. Si Nevroze était agacée par ce comportement puéril et immature, elle n'en montra rien. Tout juste fronça-t-elle les sourcils pendant qu'il se moquait - elle s'en doutait - d'elle. Elle se contint, fermement, au dessus de lui. Et ne bougea pas.
- Qu'est-ce que tu veux savoir, Nevroze ? Pourquoi ta très chère Grand-mère n'est toujours pas revenue à la maison ? Si je l'ai tuée ? Si elle se terre quelque part en attendant que la mort l'emporte ?
Son cracha l'atteignit en plus milieu du visage. Quelque part en dessous des yeux, au dessus du nez. Elle ferma les yeux par instinct, mais ne bougea pas. Son visage se tourna juste sur le côté, de façon brusque afin d'éjecter le surplus qui coulait sur ses pommettes, et menaçaient de s’immiscer dans son nez.
- Tu peux toujours crever.
Bien.
Il ne comprenait rien. Il n'avait jamais rien compris. La situation était grave. Critique. grand-mère Harmony, la mère, la madonne, la créatrice, avait disparu. Le fait même qu'elle n'était plus là pouvait signifier la fin de leur vie, et il continuait à se conduire comme un enfant. Elle avait eu tord de se montrer si conciliante avec lui. Il n'avait jamais eu l'intention de l'aider, en réalité. Toute cette mascarade, cette mise en scène, n'avait eu qu'un but : se moquer d'elle, encore une fois. Il n'avait jamais eu l'intention de lui révéler quoi que ce soit.
Des veines bleues apparurent sur les jointures de sa main droite. Elle enfonça doucement la pointe de sa lame dans le cou de Kräjen. Une perle de sang, bien rouge, glissa le long de la lame, la salissant délicieusement. Mais malgré le plaisir intense que lui procurait le fait de le faire souffrir, elle ne sourit pas. Il pouvait bien cracher, se moquer, jubiler, devenir fou, elle ne plierait pas. Ses yeux d'un bleu profond restaient ancrés dans ceux, bien plus foncés de Kräjen. La ressemblance qu'il y avait entre lui et elle la frappa soudainement. Son estomac se noua, son cœur accéléra. Sa révulsion se souleva. Et la lame rentra un peu plus profondément dans son cou.


( :   IMG : BGIMG Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Nevi-v13
Ma fiche : Qui je suis ? • : Mon inventaire : Cellier • : Mes chroniques : Entretien avec une sorcière ) :   ( : Je m'appelle : Névérys Perfide à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : dans la chaumière Perfide, à Beetle Piece, aux abords de la forêt...
Je suis : Perfide.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 10129 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bg1nev10 ) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-211156 / 200156 / 200Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-21115 / 10015 / 100Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-211150 / 150150 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Classement :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Expérience :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2116 / 506 / 50Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Destin :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 50 / 5Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Kräjen Perfide
29.12.15 22:03

Kräjen Perfide

Kräjen Perfide
L'offrande perfide

Elle ne réagit pas, alors même que sa salive marquait une bouillasse épaisse dégoulinant sur sa joue. Elle devait la sentir glisser comme une sangsue sans crocs, tomber comme une merde sur sa robe, pourtant. Ah ! ça, marquer l'intelligence et la maturité quand il ne s'y attendait pas, elle savait le faire. Quoi que ça devenait presque une habitude, auquel il ferait bien de définitivement s'abandonner. Elle n'avait rien de stupéfiant. Ce n'était qu'une fille, abandonnée dans une maison vide par sa grand-mère, et qui avait toutes les peines du monde à lui faire avouer ce qu'il savait. Elle ne lui faisait pas peur. Elle ne lui avait jamais fait peur. Car la mort pour lui n'était qu'une idée abstraite dans laquelle il plongerait forcément un jour ou l'autre. Qu'importe quand, ce serait définitif alors pourquoi s'en faire ? La perspective de mourir ne lui avait jamais fait peur. Nevroze et ses monstres ne lui avait jamais fait peur. Pas plus qu'Harmony. Ainsi il se sentait libre. Libre s'agir à sa guise, et de lui faire mordre la poussière.
Que c'était amusant de voir sa mine renfrognée par la contrariété, et savoir par avance que quoi qu'elle fasse, ce serait peine perdu. Il en aurait rit, si elle ne lui avait pas déglingué la moitié du corps, s'il n'y avait pas eu cette douleur qu'il avait déjà ressentie deux fois et qu'il n’appellerait pas de nouveau.
Elle gardait son calme, même quand sa lame commença à le menacer, puis à s'enfoncer doucement dans son cou. Il ferma les yeux, un sourire aux lèvres. Ça lui faisait mal, mais légèrement. En fait, il avait tellement morflé ces dernières heures que rien ne pourrait lui faire plus mal que ce qu'elle lui avait déjà fait subir, alors une blessure de plus ou de moins, qu'est-ce que ça changerait ?

Il attendit le temps que tout l'ennuie, et lorsqu'il en eut réellement marre, se redressa brusquement, enfonçant la lame un peu plus dans son cou. Près de son oreille, ses lèvres vinrent lui susurrer quelques mots.
- Ca-ssan-dra. Nevroze. As ton avis, qui est l'autre visage sur l'autre facette ? Le créateur. Le sais-tu ?
C'était délicieux, ce sentiment qu'il avait d'être aussi proche d'elle, de pouvoir sentir sa nuque à porté de ses dents, ses cheveux flotter son son front, sa joue, titiller ses sens, le chatouiller, lui donner envie d'éternuer. S'il n'y avait eu que ça, mais... son odeur, sa peau qu'il imaginait douce malgré les apparences. Il avait envie de la toucher, juste pour vérifier si ce qu'il pensait de cette peau était vrai, mais il se résigna. Elle ne comprendrait pas. Elle ne comprendrait jamais ce geste comme il le comprenait. La brutalité, c'était la seule chose qui la faisait réagir. Mais dans ce jeu, tout reposait sur l'amusement.
Il remonta son visage, et son nez frôla le lobe de son oreille gauche. Il ouvrit la bouche, expira, souffla et fit marche arrière. Son visage. Son expression. Il fallait absolument qu'il la voit. Il fallait absolument qu'il sache si ce qu'il savait était vrai.


( :   IMG : BGIMG Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Krajen10
Ma fiche : le non désiré • : • : Mes chroniques : à partir de là
) :   ( : Je m'appelle : Nohann Cklavac (de mon nom d'adoption Kräjen Perfide) à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : quelque part dans Phantasmagoria
Je suis : Perfide.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 550 points. : J'ai à mon compteur : 1 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 1 fois. :

) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2113 / 2003 / 200Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2111 / 1001 / 100Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Classement :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Expérience :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2113 / 503 / 50Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Destin :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 50 / 5Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Renaissance.
Être mort 1 fois.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Nevroze Perfide
07.02.16 16:10

Nevroze Perfide

Nevroze Perfide
Votre pire cauchemar



Je ne crois pas au Paradis. Je ne crois pas à l'Enfer.
A la fin, il n'y a que les limbes.
Elle se doutait que cette lame ne lui ferait rien, qu'il resterait de marbre pendant qu'elle l'enfonçait doucement dans sa chair. Elle aurait pu le tuer également, sans qu'il ne bougeasse, et ça n'aurait absolument rien changé à la situation. C'est pourquoi elle ne faisait rien d'autre. C'est pourquoi elle n'en finissait pas définitivement. Parce qu'il était trop important, parce qu'il savait trop de choses et que la mort, elle, ne l'avait jamais effrayé. Il s'était toujours senti invincible, au dessus des autres et des lois, et c'est de cette assurance qu'il puisait son arrogance. Une arrogance déplacée qui la mettait toujours en colère. Mais pas cette fois. Cette fois elle resterait calme, cette fois elle ne se laisserait pas tenter par les vices et pêchers si tentants qui pouvaient habiter les humains. Cette fois elle resterait le parfait animal qu'on avait fait d'elle.
Et lorsque la lame s'enfonça dans la chair tendre du cou de Kräjen. Elle trembla. Le ventre noué, elle se laissa l'espace d'un instant s'abandonner par cette délicieuse sensation... qui disparut dès l'instant où les lèvres de Kräjen chatouillèrent le lobe de son oreille, longea la veine de sa nuque. Lorsque son nez caressa ses cheveux, et que sa main essaya de frôla sa joue... avant de se refermer sur elle-même, résignée. Elle recula. Qu'était-il en train de faire ? De quels artifices était-il en train d'user pour lui soutirer des informations ? Que pensait-il pouvoir accomplir en s'approchant autant d'elle ?
Cassandra. Le créateur. Vers quelles révélations était-il en train de la pousser ? De quoi parlait-il exactement. Elle ne comprit pas sur l'instant, jusqu'à ce que quelque souvenir lui revint en mémoire. Des souvenirs troubles mais parfaitement compréhensibles, secoués d'images invisibles et sans sens, mais de paroles... explicites.
Ah... cette Cassandra ? Ce créateur ? C'était donc ça qu'il voulait savoir, c'était donc ça qui le mettait dans cet état ? Savoir de quelle provenance pouvait venir les enfants d'Harmony, apprendre l'histoire de la descendance, les vérités obscures ? C'était ça qui le faisait trembler ? Elle aurait pu s’esclaffer, mais seuls ses lèvres réagir, légèrement retroussées vers le haut. C'était donc ça qui l'attirait, irrésistiblement, vers elle ?
Quelle contradiction dans le cœur de cet humain.
Elle baissa les yeux, doucement. Sur la poitrine de Kräjen existait encore quelques traces de sang qui lui rappelèrent les dernières heures passées ensemble. C'était donc pour ça qu'il l'avait emmenée au cimetière. Ça n'avait rien à voir avec Harmony, ça n'avait d'ailleurs jamais rien eu avoir avec elle. Ça avait toujours été Nevroze. Ça avait toujours été elle-même. Elle s'approcha doucement de lui, jusqu'à ce que ses lèvres touchasse légèrement le lobe de son oreille, comme il l'avait fait juste avant. Reprendre ses armes, et le combattre, c'était peut-être ainsi qu'il vaincrait. Et elle murmura, de façon presque inaudible, ou en tout cas inaudible pour qui rentrerait à l'instant.
- Et donc, Kräjen, dans un monde où nous pourrions imaginer que ce soit vrai. Qu'est-ce que ça te ferait ? Pourquoi cherches-tu tant à savoir ?
Elle resta ainsi, proche de lui, et lorsqu'elle pensa qu'il avait eu le temps de se répondre à lui-même, baissa doucement son visage, frôlant sa joue de son nez, le regard grand ouvert sur sa personne, attentive à la moindre de ses réactions. Il tremblait, là, dans ses bras, et même si Nevroze ne comprenait pas pourquoi, elle savait que cela voulait dire que c'était là sa faiblesse.


( :   IMG : BGIMG Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Nevi-v13
Ma fiche : Qui je suis ? • : Mon inventaire : Cellier • : Mes chroniques : Entretien avec une sorcière ) :   ( : Je m'appelle : Névérys Perfide à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : dans la chaumière Perfide, à Beetle Piece, aux abords de la forêt...
Je suis : Perfide.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 10129 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bg1nev10 ) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-211156 / 200156 / 200Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-21115 / 10015 / 100Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-211150 / 150150 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Classement :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Expérience :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2116 / 506 / 50Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Destin :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 50 / 5Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Kräjen Perfide
13.06.16 15:40

Kräjen Perfide

Kräjen Perfide
L'offrande perfide

Elle chuchotait dans le creux de son oreille, elle prenait des allures de femme, féline et brûlante. Et venant de cette créature, de cet être si froid et méfiant, ça ne pouvait sonner que faux. Ça ne pouvait être qu'un jeu. Et pourtant, pourtant, son nez frôlant sa joue, ses lèvres lui caresser la peau, il tremblait. Il en tremblait avec force. Sa main droite s'approcha de son bras, il s'en saisit sans violence mais les veines du dessus de sa main formaient des vagues telles qu'elles lui donnaient l'air violacé. Sa force, il la contenait, et il la contenait avec beaucoup de peine. Ses cheveux noirs, serpents fins et chatouillant, coulaient sur son corps et cachaient le visage de Nevroze. Il se l'imaginait donc, le regard flamboyant d'une lueur qu'il savait inexistante. Une lueur qui le força à serrer son étreinte sur son bras. Il perdait pied, il perdait pied en s'enfonçant plus profondément encore dans son monde. Il ne pouvait pas. Il ne pouvait pas, il le savait.
Les lèvres secouées par les sensations formidables qui le rendaient fiévreux, il attendit que Nevroze se taise, et ce n'est que lorsqu'il fut certain qu'elle ne dirait plus rien qu'il se força à prendre une grande inspiration. Que se passerait-il s'il se laissait aller ? Que se passerait-il s'il laissait court à son imagination et à ses pulsions les plus extravagantes ? Mieux valait ne pas le savoir... Il n'était pas encore temps.

Il fallait cesser ce jeu, autrement ils risqueraient de tout foutre en l'air, de tout ravager. De tout...
" Je ne cherche pas à savoir Nevroze. Je sais déjà tout. Tout, Nevroze. Tous tes plus sombres secrets, cachés, quelque part dans le crâne de ce petit corps sans cœur. "
Il souriait, se délectait. Parce qu'il savait qu'elle ne savait rien, et même si pour elle, ça ne changeait rien, pour lui ça changeait tout. Parce qu'il savait maintenant comment la détruire, parce qu'il savait maintenant comment y mettre fin.
" La vérité Nevroze, c'est que... maintenant que je suis au courant, maintenant que toutes ces cachoteries m'ont été révélées, tu n'as plus, mais vraiment plus aucune légitimité en ce bas monde. Aucune. "


( :   IMG : BGIMG Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Krajen10
Ma fiche : le non désiré • : • : Mes chroniques : à partir de là
) :   ( : Je m'appelle : Nohann Cklavac (de mon nom d'adoption Kräjen Perfide) à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : quelque part dans Phantasmagoria
Je suis : Perfide.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 550 points. : J'ai à mon compteur : 1 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 1 fois. :

) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2113 / 2003 / 200Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2111 / 1001 / 100Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Classement :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Expérience :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2113 / 503 / 50Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Destin :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 50 / 5Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Renaissance.
Être mort 1 fois.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Nevroze Perfide
05.03.17 11:43

Nevroze Perfide

Nevroze Perfide
Votre pire cauchemar



Je ne crois pas au Paradis. Je ne crois pas à l'Enfer.
A la fin, il n'y a que les limbes.
Nevroze avait su jusqu’à maintenant réagir correctement à toutes ces provocations en rétorquant comme elle pensait pouvoir le faire, jouant avec les sens de Kräjen, s’amusant comme elle l’avait vu faire maintes fois, dans les rues, en dehors et partout ailleurs. Rien n’avait été naturel dans tous ces gestes, il le savait surement, et pourtant ça avait fonctionné à merveille, mais il avait tout de même trouvé la force de continuer à la confronter, comme si toutes ses attentions, tous ces regards ne suffisaient pas à soustraire la haine qu’il ressentait pour sa famille. Son ton était déplaisant, et la conversation prenait un tournant indésirable.
Des secrets, elle en avait surement, mais pour elle ce n’était qu’une multitude d’informations qui se suivaient avec logique et complétait l’histoire de sa famille. Elle n’y avait jamais réfléchi, parce qu’elle savait qu’y passer des heures de réflexion ne servirait à rien, car d’une part on ne pouvait rien y changer, et d’une autre part, ça n’avait aucune espèce d’importance. Mais pour Kräjen il semblait que ce fut tout, et il semblait avoir pris la résolution de démontrer toute sa veine puissance aujourd’hui même. Elle ne prêtait que peu d’attention à ce qu’il pensait ou ressentait, mais cette réflexion la piqua au vif. Elle cessa instinctivement tout mouvement. Dans son esprit les questions se bousculaient et se cognaient les unes aux autres. Le naturel revint au galop. Ses lèvres ne frôlèrent plus l’oreille indélicate de Kräjen, et elle se recula suffisamment pour lui faire face et le regarder droit dans les yeux.
- Ce n’est pas à toi d’en prendre la décision il me semble.
Vexée ? Humiliée ? Simplement en colère, elle bascula sur le côté et passa sa jambe droite par-dessus Kräjen, ramenant l’intégralité de son corps sur le lit. A trop s’amuser, on finissait par se lasser, et la conversation avait assez duré.


( :   IMG : BGIMG Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Nevi-v13
Ma fiche : Qui je suis ? • : Mon inventaire : Cellier • : Mes chroniques : Entretien avec une sorcière ) :   ( : Je m'appelle : Névérys Perfide à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : dans la chaumière Perfide, à Beetle Piece, aux abords de la forêt...
Je suis : Perfide.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 10129 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bg1nev10 ) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-211156 / 200156 / 200Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-21115 / 10015 / 100Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-211150 / 150150 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Classement :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Expérience :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2116 / 506 / 50Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Destin :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 50 / 5Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Kräjen Perfide
05.03.17 12:30

Kräjen Perfide

Kräjen Perfide
L'offrande perfide

L’avait-il vexée ? Il ne saurait dire si à la réflexion elle était capable d’un tel sentiment, mais sa réaction en disait long tout autant que si elle avait pu crier ou pleurer. Elle s’en allait. Elle le fuyait. D’un mouvement de bassin, elle bascula sa jambe par-dessus lui, et son air redevint dur et froid. La douce et abominable femme qui avait pris possession de son corps l’espace de quelques minutes était revenue Nevroze. Et ses yeux bleus n’en restaient pas moins éblouissants. Instinctivement, il porta sa main à son bras, et la stoppa dans son élan. Pour sa part, il ne savait pas s’il était en colère également, noyé dans les ténèbres de l’injustice qu’il avait subie sans raison, et qu’il déversait comme un poison sur Nevroze, ou s’il y avait quelque chose de bien plus profond qu’il ne savait nommer, mais pour l’heure, il savait une chose, c’est qu’il ne voulait pas qu’elle s’en aille.
Il avait beau l’avoir détestée toute sa vie, il n’en restait pas moins qu’elle était la seule qu’il connût suffisamment pour la considérer comme une sorte d’ami, et ses récentes réactions avait provoqué un lui un bouleversement sans précédent.

« Attend. »

A aucun moment ne lui vint l’idée saugrenue de s’excuser. Il ne pouvait s’empêcher de l’éconduire constamment et de la rabaisser sans qu’aucune force ne vienne l’arrêter. C’était là tout son caractère et il ressentait parfaitement le poids de sa stupidité, mais s’excuser reviendrait à avouer que ses paroles avaient dépassé sa pensée, et ce n’était pas le cas. Seulement, une vague de tristesse le surprit et c’est poussé par cette émotion qu’il la retint. Sans réellement savoir quoi dire de plus.
La pâleur de ses bras. Ses yeux profondément bleus. Il ne pouvait s’empêcher de trembler. Sa force seule pourrait cacher ce désarroi. Il la lâcha avant que sa poigne ne devienne trop dure à supporter et pria intérieurement pour qu’elle ne disparaisse pas tout de suite. Commencer par quoi ? Comment entrer en matière sans la brusquer ou se démasquer ?
Et surtout, se démasquer de quel masque… ?

« Pourquoi m’as-tu ramené cette fois, Nevroze ? »

La question sortit de sa bouche sans qu’il n’y réfléchisse. C’était peut-être mieux ainsi.


( :   IMG : BGIMG Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Krajen10
Ma fiche : le non désiré • : • : Mes chroniques : à partir de là
) :   ( : Je m'appelle : Nohann Cklavac (de mon nom d'adoption Kräjen Perfide) à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : quelque part dans Phantasmagoria
Je suis : Perfide.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 550 points. : J'ai à mon compteur : 1 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 1 fois. :

) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2113 / 2003 / 200Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2111 / 1001 / 100Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Classement :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Expérience :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2113 / 503 / 50Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Destin :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 50 / 5Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Renaissance.
Être mort 1 fois.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Nevroze Perfide
05.03.17 12:39

Nevroze Perfide

Nevroze Perfide
Votre pire cauchemar



Je ne crois pas au Paradis. Je ne crois pas à l'Enfer.
A la fin, il n'y a que les limbes.
Déjà prête à partir, mais la main de Kräjen l’attrapa au bras et l’arrêta dans son élan. Sans force jamais, elle ne s’offusqua pas, pas plus qu’elle ne chercha à se libérer de cette étreinte inattendue. Il n’y avait jamais rien de quoi s’énerver, et elle attendit patiemment qu’il s’explique de vive voix. Sa plainte ne se fit pas longtemps désirer. Mais ses intentions quant à elles ne sortirent de sa bouche que pour soutirer à Nevroze des souvenirs désagréables auxquels elle n'avait pas repensé depuis longtemps.

Pourquoi l’avoir ramené cette fois ?
Elle se souvenait très bien du jour où Harmony avait ramené chez elles ce petit garçon tout barbouillé de crasse et l’avait présenté comme son nouveau frère. A l’époque, les attentes d’Harmony n’étaient pas claires non plus, et ne sont devenues limpides qu’avec beaucoup de temps et d’attente, mais à force de patience et de sagesse, elle avait fini par comprendre pourquoi ce petit garçon avait dû remplacer si facilement sa propre mère. C’est parce qu’en réalité, il n’avait jamais rien remplacé d’autre que Marie-Jane en attendant que celle-ci ne revienne. Évadée de ce monde et si loin de tous, Harmony ne pouvait savoir quand sa petite-fille légitime reviendrait, et l’avait remplacée par un petit garçon sans histoire et sans cœur pour en faire un pantin de luxe, et jamais Harmony n’avait retenu Nevroze d’en faire quoi que ce soit, ce qui signifiait qu’il était non seulement à elle, mais qu’il le serait tout autant lorsque sa très cher Marie-Jane reviendrait parmi elles. Et ces jours étaient arrivés. D’abord chien, il avait pris la place de poupée, puis de pantin. Et maintenant il était clair qu’il n’était plus rien d’autre puisque Marie-Jane était revenue. Alors pourquoi l’avoir ramené ?
Elle trancha :
- Tout simplement parce que je n’aime pas me séparer de mes jouets.


( :   IMG : BGIMG Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Nevi-v13
Ma fiche : Qui je suis ? • : Mon inventaire : Cellier • : Mes chroniques : Entretien avec une sorcière ) :   ( : Je m'appelle : Névérys Perfide à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : dans la chaumière Perfide, à Beetle Piece, aux abords de la forêt...
Je suis : Perfide.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 10129 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bg1nev10 ) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-211156 / 200156 / 200Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-21115 / 10015 / 100Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-211150 / 150150 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Classement :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Expérience :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2116 / 506 / 50Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Destin :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 50 / 5Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Kräjen Perfide
05.03.17 13:45

Kräjen Perfide

Kräjen Perfide
L'offrande perfide

Kräjen n’en attendait pas moins de sa part, mais il dut admettre que cette réponse lui pinça le cœur. Il n’avait toujours été que son jouet, depuis qu’ils étaient tout petits, depuis le tout premier jour où il avait posé les yeux sur elle, mais il avait espéré qu’avec le temps, les mœurs évoluent et changent. Il n’en était rien. La manière douce ne semblait toujours pas convenir. Lui faudrait-il encore une fois taper fort sur la table pour qu’elle l’entende ? Le comprendrait-elle un jour ?

« Tu te trompes, sur beaucoup de points Nevroze. Je n’ai jamais été destiné à être ton jouet, pas plus que tu n’étais destinée à rester seule avec Harmony. »

Il ferma les yeux, se concentrant sur les dernières semaines passées ici, seul dans les bas-fonds de ses appartements. Au cours de ces derniers jours, il avait cumulé une quantité phénoménale d’informations, si bien qu’il pouvait désormais se targuer de savoir absolument tout ce qu’il fallait savoir, que ce soit au niveau de ce village maudit tout comme sur le compte d’Harmony. Des certitudes il n’en avait pas, il n’avait que des faits et des réponses, et il comptait bien en profiter.

« Te souviens-tu de ta mère au moins ? Cassandora, la belle comme ils l’appelaient ici. C’est vrai, elle devait être belle. J’imagine que toutes les filles de votre lignée devaient se ressembler. Pâle, les cheveux noirs, et des yeux si bleus…
Mais ta grand-mère la souillée avec tant de vigueur que je crois bien qu’il ne devait plus rester beaucoup de choses admirables en elle, à la fin. »


Il ouvrit les yeux, et tourna son visage vers Nevroze. Une légère question lui vint à l’esprit, la sensation d’abord de se dire que Nevroze devait surement lui ressembler bien plus qu’il ne le pensait, mais jusqu’à quel point pouvait-elle lui ressembler ? Ca il l’ignorait, et c’était là tout le fond de son problème.

« Il n’y a point de lignée sans souillure, tu sais. Pourtant, toutes les souillures ne sont pas à rejeter. C’est pourquoi je suis là. Je suis un homme Nevroze, et tu ne pourras jamais rien faire contre ça. Je porte les traits qu’Harmony recherche, les pensées et le cœur aussi. Elle n’aurait jamais pu espérer mieux, et d’une certaine manière, ma trace dans cette maison prouve également une chose, c’est qu’elle a voulu te préserver, au détriment d’une mère qui ne t’a jamais montré le moindre signe de respect en conséquence. »

Il se remit à trembler, aussi bien de peur que de frustration. A l’instant même où il terminait cette phrase, il ressentit un élan de violence qui le força à se redresser, mais avant que sa main n’empoigne les cheveux de Nevroze et ne l’attire à lui, il se stoppa net. Quelle violence le préserverait ici ? Aussitôt qu’il la toucherait, elle le tuerait encore une fois. Il devait se faire violence pour se calmer, mais les circonstances ne rendaient pas les choses faciles.


( :   IMG : BGIMG Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Krajen10
Ma fiche : le non désiré • : • : Mes chroniques : à partir de là
) :   ( : Je m'appelle : Nohann Cklavac (de mon nom d'adoption Kräjen Perfide) à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : quelque part dans Phantasmagoria
Je suis : Perfide.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 550 points. : J'ai à mon compteur : 1 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 1 fois. :

) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2113 / 2003 / 200Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2111 / 1001 / 100Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Classement :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Expérience :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2113 / 503 / 50Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Destin :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 50 / 5Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Renaissance.
Être mort 1 fois.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.

Nevroze Perfide
08.03.17 21:03

Nevroze Perfide

Nevroze Perfide
Votre pire cauchemar



Je ne crois pas au Paradis. Je ne crois pas à l'Enfer.
A la fin, il n'y a que les limbes.
L’existence de Nevroze s’était jusqu’à maintenant résumée en si peu de choses. Des choses qui faisaient trembler les gens au dehors, mais Nevroze pour sa part n’avait jamais tremblé. Elle s’était posé très peu de questions, et avait toujours suivi à la lettre les instructions de sa Grand-mère. Sauf pour Kräjen. Il y avait eu des retenues, des restrictions, mais pas de règle. Aucune. Juste cette phrase : « C’est ton frère maintenant. » Et c’était tout. Qu’est-ce que Nevroze pouvait bien comprendre de ces liens fraternels ? Rien, pas plus qu’elle n’avait eu le droit au bonheur des liens maternels. C’était donc normal qu’elle se soit fait sa propre opinion des relations humaines en se calquant sur les relations qu’elle avait eu jusqu’à maintenant.
Plus encore, la relation qu’elle avait conçue avec Kräjen avait été son premier, et son seul choix, car il était le seul choix qui la satisfasse pleinement. Un chien humain à promener en laisse, c’était comme sortir ses propres monstres tout en pouvant converser. Une intelligence humaine calquée sur ses immondices. Pour elle c’était parfait. Et jamais ne s’était posé la question de savoir quels étaient exactement les pensées profondes d’Harmony. Elle avait suivi sa route et fait don de son attachement particulier sans jamais tourner son regard en arrière et se demander si tout ceci rimait à quelque chose, pour la simple et bonne raison que ç’avait toujours été comme ça, et d’une certaine manière tout à fait logique. Nevroze faisait ici ce que bon lui semblait, excepté quand ses plans allaient à l’encontre de la personne même d’Harmony. Harmony se moquait éperdument du reste. Il n’y avait rien à changer à cela.
Un brusque mouvement du côté de Kräjen la fit vaguement réagir. Perdue dans ses réflexions, elle ne daigna pas porter la moindre attention à ce qu’il faisait. Seuls les mots comptaient alors, de vague relent de pensées tournoyant dans son esprit.
Homme. Souillure. Belle. Lignée.
Son corps ne bougeait pas, mais à l'intérieur tout n'était que vent, et glace. Elle tremblait.
Des propos impurs, à l’image du Manacle. Aux mots se collaient parfois quelques images, reproduites par quelques expériences dont elle a pu apprécier la répugnance elle-même au fil des années. Des pensées impures et des gestes obscènes par milliers. Nevroze ne pouvait le nier, ces propos diffamants la mettaient mal à l’aise. Faire le vide, c’était désormais la seule chose qu’elle devait faire Purifier ses pensées qu’il venait de salir par ses pensées humiliantes et violentes. Elle ferma les yeux. Tout au fond d’elle-même, elle tremblait.
Sans y réfléchir, elle se leva d’une traite. Raide comme une damnée, tout son corps exprimait la paralysie, le choc après le coup. Des mots trop choquants de sens, même si elle savait qu’aucun d’eux n’était vrai, que Krâjen, encore une fois, vomissait des paroles empoisonnées par ses seuls desseins, tâchés du sang de ses pensées obscures, salies par ses pulsions humaines. Elle s’avança vers la porte, et sans un regard en arrière, le fit disparaitre dans l’obscurité de la pièce, espérant qu’il s’y perde et qu’il y disparaisse définitivement.


( :   IMG : BGIMG Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Nevi-v13
Ma fiche : Qui je suis ? • : Mon inventaire : Cellier • : Mes chroniques : Entretien avec une sorcière ) :   ( : Je m'appelle : Névérys Perfide à : Phantasmagoria et j'ai : 27 ans. : Je réside : dans la chaumière Perfide, à Beetle Piece, aux abords de la forêt...
Je suis : Perfide.
Au cours de mes aventures, : j'ai cumulé un total de : 10129 points. : J'ai à mon compteur : 2 P.d.S. Heureusement : , car je suis mort(e) : 0 fois. :

Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bg1nev10 ) :   ( :   TENDANCE :: : NEUTRE
➚ SURVIVOR :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-211156 / 200156 / 200Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ PSYCHOTIQUE :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-21115 / 10015 / 100Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510


EXPÉRIENCE : :  
➚ Savoir :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-211150 / 150150 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Classement :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 1500 / 150Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Expérience :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2116 / 506 / 50Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

➚ Destin :: :
Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-2110 / 50 / 5Aux enfers, la porte ouverte, mais qui es-tu ? Bar-510

) :   ( :   ) :  
TROPHÉES
Voteur en herbe
Avoir voté 50 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Voteur aguerri
Avoir voté 100 fois sur les Top-sites lors d'un même mois.
Noces d'étain
Être inscrit depuis 10 ans sur le forum.
Nager en enfer.
Avoir posté 25 RP.

Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


TROPHÉES